L’indé matin : Tenderfoot Tactics

C’est un nouveau lundi miteux qui se dessine, et pour ne pas céder à la morosité du début de semaine, l’indé matin met en lumière un jeu indépendant, tout juste ou bientôt sorti, qui nous a tapé dans l’œil. De quoi repartir du bon pied, avec curiosité en bandoulière et foi en l’humanité. Pour cette première, on ouvre nos chakras avec Tenderfoot Tactics, un tactical RPG à la direction artistique zen.

Attaché à des projets singuliers (à l’image du walking sim méta Pattern), Ice Water Games s’empare, avec Tenderfoot Tactics, d’un genre très sérieux, le tactical RPG, et y injecte une bonne dose d’étrangeté. Sans oublier de creuser la profondeur de son système de jeu, garanti sans probabilités de tir flinguées.

Oublions d’abord les missions et les arènes qui y sont attachées, Tenderfoot Tactics se pratique en monde ouvert. À la tête d’une petite troupe de gobelins, on explore une vaste étendue sauvage à la recherche d’un moyen de contrer l’avancée inexorable du Brouillard, esprit qui s’empare peu à peu du monde. Ces contrées, visuellement grouillantes avant que leur forme ne se fixe en vallons parsemés d’arbres à mesure qu’on s’en approche, répondent à une esthétique low poly et pastel très douce, presque abstraite. Accompagnée par l’électro de Michael Bell, déjà à l’œuvre derrière la B.O. adaptative de Pattern, cette épopée se recouvre d’un voile de mysticisme, évoquant tout autant une quête à la Tolkien qu’un mythe séculaire et brumeux.

Les affrontements ont lieu dans des arènes resserrées, où l’accent est mis sur le terrain et la manière d’exploiter au mieux son agencement. Chaque combat se présente ainsi comme un petit biome, exploitant à l’envi la verticalité de l’espace, et ouvert à toute une variété d’évolutions : les attaques élémentaires d’eau inonderont les creux du terrain ; les fourrés pousseront avec le temps et gêneront la progression des combattants ; l’humidité d’une case permettra ou non d’enflammer ce qui se trouve dessus, avec une chance que le feu se propage aux alentours… À prévoir, donc, des situations variées et potentiellement bordéliques, pour des joutes qui proposeront un certain challenge – on a testé le prologue (en libre accès) du jeu et on s’est fait rouler dessus. Ce qui n’est une preuve de rien mais quand même.

Tenderfoot Tactics est disponible depuis le 21 octobre sur Steam.

Seastrom
Seastrom

C'est la Loire qui coule dans les veines de Seastrom, mélangée aux subtilités de la vaporwave. Possibilité de l'amadouer en lui parlant Dreyer et Digimon.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé