L’indé matin : Errances

C’est un nouveau lundi miteux qui se dessine, et pour ne pas céder à la morosité du début de semaine, l’indé matin met en lumière un jeu indépendant, tout juste ou bientôt sorti, qui nous a tapé dans l’œil. De quoi repartir du bon pied, avec curiosité en bandoulière et foi en l’humanité. Cette semaine, partout et nulle part avec Errances.

À l’occasion du n°32 de l’ENIAROF, des événements festifs basés sur la création numérique, le collectif Pang Pang Club a organisé une game jam sur 3h dont les huit résultats ont été assemblés en une mosaïque nommée Errances. Tous les jeux se jouent en simultané, le temps de quelques minutes, et proposent une chouette expérience de la sphère du jeu vidéo alternatif.

errances

Queerance, Welcome to New New Babylone, Soyons Fols : trois titres parmi huit ayant pour thème l’errance, donc, accolé au concept de laborious games – des jeux qui traitent du travail et d’activités s’y rapportant, si on a à peu près saisi. Manette en main, ça se traduit par tenter d’arriver au bout d’un labyrinthe, trouver un harnais pour une partie de jambes en l’air avec les copines lesbiennes ou s’amuser sur une aire de jeu. Des histoires et gameplays plus ou moins abstraits, basés sur le travail d’un artiste ou un sentiment inspiré par une expérience vécue, qu’on parcourt ainsi en simultané. Ça brouille totalement nos repères, comme il est impossible d’avancer au même rythme sur chaque titre, et tout le sel de ce patchwork vient justement du carambolage de situations qui se déclenchent sans qu’on puisse garder un œil sur tout. Alors on va de l’un à l’autre, selon notre envie d’arriver au bout du titre en bas à droite, et une fenêtre de dialogue s’ouvre au milieu à gauche, alors on bifurque, et peut-être qu’on y retournera plus tard.

Si vous cherchez à apprécier chaque titre individuellement, ils sont tous accessibles sur page de la game jam, bien que l’expérience entremêlée soit recommandée. Cet amalgame de jeux est également l’occasion de découvrir le travail de Pang Pang Club, où créateurices se rassemblent autour de valeurs communes pour créer des jeux, peu importe le support. Une certaine idée de la création amateur qu’il fait plaisir de voir se développer.

Errances est disponible sur itch.io depuis le 25 mai.

Bonus. Pas de bonus pour cette fois-ci et le mois à venir, il faudra aller voir du côté des miettes de l’actu.

Seastrom

C'est la Loire qui coule dans les veines de Seastrom, mélangée aux subtilités de la vaporwave. Possibilité de l'amadouer en lui parlant indés et D&D (Dreyer et Digimon).

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé