Ikenfell sort du chapeau le 8 octobre

Une école de sorciers par des gens qui craignent pas (enfin pas qu’on sache). Stupefix, non ?

Constitué autour du développeur indépendant Chevy Ray, le studio Happy Ray Games, avec le soutien à l’édition de Humble Games, s’apprête à lancer Ikenfell, un RPG qui sent bon la Game Boy Advance.

Si l’on a pas réussi à en apprendre plus sur l’histoire autre qu’ « une bande d’apprentis sorcières et sorciers vont découvrir les sombres secrets de leur école », les possibles influences du gars Chevy sont, elles, un peu plus lisibles. Celles des graphismes, d’abord, qui évoquent la patte de la 32-bits de Nintendo : assez abstraite pour pas être lourde visuellement, assez évocatrice pour peindre un univers détaillé. Ca a l’air très joli, en tout cas, d’autant que les animations ont été confiées aux bons soins de Hunter Russel, déjà à l’œuvre sur Katana Zero ou certaines tueries de feu Duelyst.

Sur le plan du gameplay, on reste nourri à la soupe japonaise. La vue du dessus nous ramènent au bon Link (et les copains qui suivent le rythme à la queue leu leu, on va pas s’en priver, Earthbound), dont l’héritage pourrait être plus important encore si on en croit les esquisses de donjon à énigmes aperçues dans le trailer. Les combats se dérouleront, eux, au tour par tour, avec une dimension tactique induite par des possibilités de placement. Cerise sur la baguette, pour insuffler un peu plus de rythme à tout ça, une très populaire mécanique basée sur le timing permettra d’augmenter l’effet de nos attaques ou de réduire la puissance des assauts ennemis – et là, on nous renvoie à la série Paper Mario, qui a décidément la cote ces temps-ci.

Un précédent trailer qui se permettait même d’avoir un morceau entier à sa disposition

Pour fignoler le tableau, on a eu la surprise d’apprendre la présence d’Aivi & Surasshu à la musique. Le duo s’est fait connaître pour ses compositions sur Steven Universe, notamment son générique de fin tout doux, et a d’ores et déjà un second pied dans le jeu vidéo avec le futur Way to The Woods. Tout cela augure du très bon et on a hâte d’être au 8 octobre pour voir si ce mélange de plein d’éléments cools donnent quelque chose d’encore plus cool. Ikenfell sera disponible PC, PS4, One et Switch.

Seastrom
Seastrom

C'est la Loire qui coule dans les veines de Seastrom, mélangée aux subtilités de la vaporwave. Possibilité de l'amadouer en lui parlant Dreyer et Digimon.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé