Half Life presque 3, de la gestion titanique, et Crusader Kings II : le récap de l’actu du 25 août

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Vous ne lirez pas forcément ce qui concerne le dernier trailer de Fifa 18 ou autre. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : un ancien de Valve semble révéler le plot de feu Half Life 2 : Episode 3, les développeurs de Crypt of the NecroDancer annoncent un jeu de gestion et Crusader Kings II va en Chine.

Un ancien de Valve montre « presque » le scénario d’Half Life 2 : Episode 3

Je dis presque car ce n’est pas exactement le scénario du jeu jamais sorti. Dans un post sur son site personnel, intitulé « Epistle 3 », Marc Laidlaw décrit l’histoire d’une certaine « Gertie Fremont » et de ses aventures vers le navire « Hyperborealis » avec Alex Vaunt. Gertie serait donc Gordon, l’Hyperborealis quant à lui serait le Borealis, et Alex Vaunt est égal à Alyx Vance.

Notons que Marc Laidlaw a quitté Valve il y a 18 mois, et, bien qu’il décrive lui même ce travail comme « une fan-fic », il présente étonnement de nombreux points similaires avec les rumeurs entourant ce titre mythique sans être sorti. Par exemple : le Borealis (ou Hyperborealis dans ce texte) est un navire appartenant à Aperture Science (l’entreprise de Portal), qui a été confirmé depuis très longtemps comme l’endroit où aurait dû se dérouler Half Life 2 : Episode 3. Pour tous les nostalgiques de cette licence, le texte est en plus très bien écrit, en mode épistolaire, c’est un bon moment de « What if » qui nous fait un petit peu regretter l’inexistence de ce jeu.

Les créateurs de NecroDancer vont sur Titan

Et on y dansera beaucoup moins. Le studio derrière Crypt of the NecroDancer a donc annoncé son prochain jeu et on change complètement de registre. Pas de rogue like de rythme, mais Industries of Titan, un city-builder de science fiction se déroulant sur la lune de Saturne, Titan, avec une emphase sur l’industrie et les bastons entre vaisseaux spatiaux. Dans ce qui semble être un mélange de Factorio et de Anno vous devrez faire grandir votre ville, tout en créant des chaînes d’usines pour produire ce dont vous avez besoin. Vous pourrez également créer vos vaisseaux de guerre, en optimisant le placement des armes, pour aller faire des OPA hostiles sur vos voisins. Pas de date pour l’instant, mais un très joli trailer qui donne le ton du jeu.

Crusader Kings II quant à lui va en Chine

Et hop encore un nouveau DLC pour le jeu de gestion de consanguinité médiévale de Paradox. Crusader Kings II : Jade Dragon ira donc en Chine. L’Empire du Milieu sera jouable, avec une mécanique impériale propre, loin de la féodalité européenne. Dans vos relations avec le Dragon de l’Est il faudra bien sûr privilégier le plaisir de l’Empereur. La Chine pourra être une source de récompenses, mais il faudra éviter de courroucer l’Empereur, sous peine de vous faire littéralement rouler dessus. Qui dit Chine médiévale, dit route de la soie, qui sera d’ailleurs très probablement profitable pour les Républiques Marchandes. Ah oui et pour les plus bourrins : il y a 8 nouveaux casus belli, pour ceux qui n’ont jamais assez d’envoyer des paysans débiles à leur mort pour votre gloire et celle de votre dynastie. Crusader Kings II continue donc son chemin de meilleur simulateur de vie ever (je rappelle que ce jeu est plus les Sims Médiéval que Les Sims Médiéval).

Crusader Kings II : Jade Dragon
Ailleurs dans l’actu

  • Ce soir il y a un stream Star Citizen, on va rire.
  • XCOM 2 est gratuit ce week-end, l’occasion de découvrir mon GOTY 2016 avant la sortie de l’extension War of The Chosen.
  • Overwatch a changé Mercy/Ange, la suite ne vous étonnera pas (ça râle).
Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.