Gwent Homecoming, « Il » est revenu : le récap de l’actu du 16 avril

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : une refonte complète est à prévoir du Gwent, parce qu’il faut le dire, ça n’avait plus rien à voir avec l’idée du jeu dans le jeu.

Le Gwent va faire peau neuve dans 6 mois

C’est ce que CD Projekt a dit, en tout cas. J’ai joué un petit temps à la bêta, mais j’ai décroché quand ils ont fait je ne sais plus quelle mise à jour. Ce n’était pas qu’une mise à jour, c’était la destruction de l’esprit du jeu joué par Geralt, chaque gueux du royaume et même les puissants, dans The Witcher 3. CD Projekt pouvaient enlever le mot « Gwent » pour en faire un « jeu de carte sur l’univers de The Witcher ».

Là, le studio a décidé de revenir aux sources du Gwent, plus ou moins (peut-être juste un peu, en fait), et de rééquilibrer quelques points sur le plateau. Cela va s’appeler « Homecoming ».

Parmi les annonces, les rangées vont retrouver un intérêt en attribuant un bonus différent selon qu’elles soient mêlée ou distance. D’ailleurs, ils pensent même à supprimer une rangée. Pour moi, ce dernier point n’a aucun sens : mêlée, distance, engin de siège, pardon, mais c’est malin et point. Ils savent surement ce qu’ils font, et à défaut, ils ont le mérite de tester des choses.

CD Projekt a aussi envie de rendre le plateau plus attrayant pour qu’on voit mieux les illustrations des cartes, qui sont sublimes, il faut le reconnaître. Il y a même un livre papier (oui) qui les répertorie.

Les bons joueurs (core gamers), pas forcément ardus, seront le cœur de cible de la nouvelle mouture. Le gameplay sera plus engageant, mais avec une atmosphère plus proche de la licence, à savoir : sombre. Les factions retrouveront également une identité propre, et c’est tant mieux. Mais « une », ne veut pas dire « leur ». Nous verrons donc.

Et puis, une fois Homecoming terminée, le Gwent sera OFFICIELLEMENT lancé. Vui. Nous y serons. Ça ne sera plus une bêta, mais un vrai jeu, avec une campagne solo inédite et tout et tout. Y que s’appelerio Thronebreaker.

Allez Simone, à toi de jouer. J’ai emprunté deux decks à mon cousin Namo, fait main. Comme ça, on joue avec le Gwent à Namo. BOUM ! Ne me remerciez pas, c’est cadeau.

 

bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé