GWENT : Thronebreaker repoussé et le succès de Hellblade : Senua’s Sacrifice : le récap de l’actu du 23 novembre

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : la campagne solo de GWENT est repoussée et Hellblade : Senua’s Sacrifice est un succès.

GWENT : Thronebreaker, un solo qui se fait désirer

Étrangement, c’est plutôt une bonne nouvelle que l’on tient là, enfin, à moins d’être un pur assidu du jeu de base et de marquer d’une croix chaque jour qui passe sans pouvoir mettre la main sur un contenu solo scénarisé pour GWENT… mais franchement, j’en doute quand même un petit peu. Donc oui, GWENT : Thronebreaker, cette campagne solo imaginée un peu par hasard et sur le tard voit sa date de sortie s’éloigner d’encore une petite année : initialement prévu pour cette fin d’année 2017 et désormais attendu pour un vaste 2018.

C’est Marcin Iwiński lui-même, co-fondateur de CD Projekt Red qui tenait à annoncer la grande nouvelle et à en étayer les raisons. Comme souvent avec le studio, le seul et unique justificatif pour ne pas honorer leur deadline initiale réside dans l’ambition toujours plus grandissante que le studio tient à insuffler sur chacun de ses projets. En d’autres termes, la campagne solo sera autrement plus conséquente à l’arrivée qu’elle ne l’aura été envisagée en pré-production. Bonne nouvelle, je vous dis.

Iwiński profite également de l’occasion pour préciser un poil plus le programme prévu pour l’année à venir. En parallèle de Gwent : Thronebreaker, le jeu sortira de sa phase bêta, avec le tout plein d’ajustements que cela sous-entend : patchs, contenu supplémentaire (cartes, défis…) et autres équilibrages à destination du gameplay et du déroulé des parties. Et le tout sera administré bien plus fréquemment qu’à l’accoutumée. Grosse année en perspective pour CD Projekt Red.

Hellblade : Senua’s Sacrifice est un succès

Comme il est désormais de coutume pour Ninja Theory, le studio a tout récemment publié un trentième carnet de développeurs sur Hellblade : Senua’s Sacrifice. Un carnet moins axé cette fois-ci sur le développement du jeu mais plutôt sur sa commercialisation et les conséquences que cela va engendrer sur l’avenir du studio. Comme je le disais en préambule, le jeu étant un succès, ce ne sont que des bonnes nouvelles étalées sur 11 minutes de vidéo… et ça fait plaisir à voir.

Ainsi, nous apprenons que ce sont 500 000 exemplaires qui ont été vendus (PC / PS4) en trois mois de commercialisation, dont la moitié s’est écoulée en seulement 5 jours. Soit près du double des estimations (ou plutôt espérances) du studio. Chapeau l’artiste.

Récapitulons. Ninja Theory a tenté de prouver qu’un marché de AA était viable : c’est chose faite. Le studio voulait plus que tout sensibiliser les populations sur les maladies mentales : c’est encore chose faite avec plus de 60 000£ récoltées pour une associative caritative (Rethink Mental Illness), dont certains membres ont participé à l’élaboration du jeu. Enfin, avec le succès et la bienveillance rencontrés par Hellblade, le studio s’assure de belles années d’activité à venir. Et c’est tout ce que l’on pouvait lui souhaiter.

Yohan Belhadj
Yohan Belhadj

Sensible à l'image et aux divers procédés de narration. Je suis peut-être plus vidéo que jeu, mais je ne boude pas pour autant mon plaisir à tenir une manette dans les mains.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.