Encore eux, RimWorld et Jon Shafer : le récap de l’actu du 21 novembre

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : ENCORE EUX, Jon Shafer s’en va de Paradox et RimWorld se met à jour.

EA, encore, toujours, chaque semaine

Je vous jure j’étais déterminé aujourd’hui à ne pas parler d’EA. J’avais même préparé une petite blague et tout. La polémique autour de Battlefront a déjà passé le point de saturation et on en avait fait le tour. Mais non. Il fallait que Electronic Arts continue à faire parler de lui sous la pire lumière possible. Aujourd’hui c’est donc Plants vs Zombies qui est concerné. Via une rumeur lancée par Edmund McMillen, papa d’Isaac et de Super Meat Boy, qui voudrait que le designer original du premier épisode du tower défense, George Fan, ait été viré du second opus par EA en 2012 car il s’opposait au modèle freemium choisi par l’entreprise.

Ça n’aurait été qu’une simple rumeur, pas digne d’être présente ici, sans le tweet de George Fan il y a 5h.

Vous me direz, ça ne prouve rien, mais ça indique en revanche qu’EA et les développeurs ne sont pas forcément d’accord sur le virage « game as service » de l’entreprise.

Clicker Heroes 2, le héros que l’on mérite

On va parler jeu mobile, je sais ça choque. Aujourd’hui ce sont les gens de chez Playsaurus qui adoptent la position inverse d’EA concernant leur second opus de Clicker Heroes. Si le premier était apparemment totalement jouable sans micro transactions, il restait sur le modèle de base du F2P mobile. Eh bien ça va changer : Clicker Heroes 2 sera vendu 29.99$. Voilà qui risque de choquer les gens qui râlent dès qu’un jeu est à 1€ sur mobile.

La justification pour cette transition est pleine de noblesse de la part des développeurs du jeu. En gros ils ont pris conscience avec les dépenses pharaoniques de certains sur leur jeu, que le modèle free to play est la porte ouverte aux comportements addictifs, et ils ne se sentaient mal à l’aise sur la morale du modèle. Et Playsaurus de noter que le modèle du premier ne changera pas et que leur politique de remboursement sans limite est maintenue. Good guys Playsaurus.

Clicker Heroes 2 payant

Jon Shafer quitte Paradox

Nous n’étions pas là en mai, mais ça avait fait la une : le designer de Civilization 5 rejoignait Paradox, pour diriger un projet secret. Des rêves de 4x révolutionnaire commençaient à germer dans le cerveau des fans du genre (quelque peu assombris par At The Gates, dont on parlera plus loin). 6 mois après c’est fini, Shafer et Paradox mettant fin à leur collaboration suite à des divergences créatives.

Et on en arrive à At The Gates, son projet kickstarté en 2013, qui nous a quelque peu fait une Star Citizen depuis. Bon soit, avec seulement 100 000$, mais tout de même le jeu se faisait discret, et le fait que Shafer ne bossait pas dessus durant la période Paradox n’aidait pas. Dans la première mise à jour concernant le jeu depuis mai, Shafer confirme qu’il s’est peut-être un peu planté, et que le développement du jeu va reprendre avec une nouvelle direction. Pour rappel le jeu vous proposait d’incarner une tribu barbare et d’affronter, ou coopérer avec, l’empire Romain, jusqu’à sa chute. Le projet de base prévoyait que les tribus soient nomades, mais la décision de les rendre sédentaires a été prise. Toujours selon Shafer, les mécaniques de bases sont déjà prêtes, mis à part les structures et ce genre de choses, et 90% de ce qui existe ne changera pas. Il fait également la promesse de poster une mise à jour sur le site tous les 1er du mois et de plus communiquer sur Twitter. Allez, courage Jon, on te donne le bénéfice du doute.

RimWorld passe en bêta

Y’a des jeux comme ça on ne sait même plus qu’ils sont en alpha tellement ils sont parfaits. RimWorld en fait partie. Le jeu de survie en milieu hostile de Tynan Sylvester était déjà si bien en alpha que son passage en bêta provoque tout juste un « quoi ce jeu était pas fini ? ». Donc avec cette nouvelle mise à jour, intitulée A World of Stories, RimWorld signe son dernier ajout majeur de contenu avant la sortie finale, qui ne saurait tarder. Au programme : super armes orbitales, télépathes, des appareils de modification d’humeurs, un nouveau biome (marais), des grottes reliées entres elles, un nouvel état mental (vos colons pourront devenir « inspirés » concernant leur métier), des champignons et surtout plein d’histoires. Par exemple, des évènements marquants pourront être immortalisés, et vous aurez une nouvelle fin qui implique de tenir le vaisseau caché et de l’alimenter, pendant que des vagues d’ennemis cherchent à vous tuer. RimWorld quoi.

rimworld bêta

Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.