Fortnite : Fin de la version chinoise

Après environ 3 ans d’existence, la version chinoise de Fortnite va être stoppée… même si en réalité elle n’est jamais vraiment sortie. Et si on ne connaît pas les raisons officielles de cet arrêt, on peut aisément en deviner certaines.

Fortnite dans sa version chinoise a vu le jour en avril 2018. Une tentative par Epic Games de s’adapter à ce marché si particulier du jeu vidéo. Celle-ci semble s’être révélée infructueuse puisque le 15 novembre prochain, le jeu orienté battle royale fermera ses accès. Le site officiel du jeu en Chine l’a ainsi précisé, en ajoutant qu’il n’était plus possible de s’inscrire et qu’il ne sera plus possible de télécharger le jeu. Mais alors, pourquoi Fortnite version chinoise s’arrête ?

Ce Fortnite n’est en réalité jamais vraiment sorti et s’il est resté dans une phase dite de « test », c’est dû à la mainmise du gouvernement chinois sur tous les pans de la société. Ainsi, publier un jeu en Chine nécessite de suivre la ligne idéologique imposée par le gouvernement y compris pour les œuvres de divertissement. C’est pour cela qu’Epic Games s’est plié à cet impératif en effectuant des modifications visuelles mais aussi du modèle économique. S’agissant des modifications visuelles, cela passait par des changements cosmétiques entourant les « skins » avec l’interdiction d’afficher du sang ou des crânes. Pour ce qui est du modèle économique, cela signifiait supprimer les micro-transactions car contraires à la politique chinoise en matière de paris et jeux d’argent.

Analyse rapide par Daniel Ahmad, fin connaisseur du marché vidéoludique chinois.

Et on peut déjà voir là une possible explication. Les micro-transactions sont la clé de voûte des recettes de Fortnite, se couper de telles ressources sur un marché aussi vaste que le marché chinois était un pari risqué. Et d’autant plus que cette adaptation nécessitait des coûts élevés en matière de développement (les modifications cosmétiques notamment), sans même avoir l’assurance que le gouvernement chinois allait à terme accepter la sortie du jeu.

La seconde possible explication est le récent renforcement de la politique chinoise en matière de temps de jeu, et en particulier pour les mineurs, soit le public-cible de Fortnite. Il y a deux mois, « les moins de 18 ans seraient limités à trois heures de jeu vidéo par semaine, une heure chaque vendredi, samedi et dimanche et le montant de ce que les 16-18 ans peuvent dépenser limité à une cinquantaine d’euros par mois » comme le rappelait ici Batvador. Ajoutez à cela les autres renforcements, dont un contrôle accru des entreprises (y compris de jeux vidéo) pour une bonne application de la politique du gouvernement et vous avez là un faisceau d’indices quant à la raison de l’abandon du Fortnite chinois.

Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé