Des éditeurs retirent leurs jeux de l’Epic Store pour leurs premières soldes

Que ce soit pour du bon (meilleure rémunération des développeurs), du moins bon (périodes de crunch pour les équipes de Fortnite – non je ne compte pas oublier ça), ou juste du « ok vu » (rachat de Psyonix), une chose est certaine : Epic Games monopolise l’actualité vidéoludique depuis décembre dernier et il semblerait que je me sois auto-préposé à les surveiller.

Le début de cette histoire commence de la même façon que toutes les news relatives à l’Epic Store, à savoir : Epic tire à vue sur Steam, blam. Les nouvelles cartouches dans son flingue sont cette fois-ci les Méga soldes de l’Epic Store, extrêmement brutales comme on pouvait s’en douter, qui ont démarré hier dans l’après-midi. Non, il ne s’agit pas d’une pub pour les soldes d’Epic, laissez-moi finir enfin !

Méga soldes, petits malentendus

Le petit twist de ce récit a priori cousu de fil blanc est apparu quelques heures après le lancement des promos, puisque, oh surprise, certains développeurs partenaires de la plateforme n’ont pas tellement apprécié de voir leurs jeux bradés de la sorte, certains étant tout de même encore en précommande ou early access. Rappelons vite fait qu’Epic avait à la base prévu de laisser les développeurs fixer leurs prix pour les périodes de soldes et que leur participation à ces évènements se ferait sur la base du volontariat. Ta veste est retournée Epic je crois, on voit l’étiquette.

Le premier à réagir a été Paradox Interactive, avec son Vampire : The Masquerade – Bloodlines 2, le très attendu action RPG au nom interminable, qui a tout simplement disparu du magasin quelques heures après être passé en promo. Paradox a expliqué ne finalement pas vouloir participer aux soldes, n’ayant visiblement pas compris que celles-ci impacteraient son jeu de cette manière, retirant ainsi provisoirement son titre de la vente.

epic store oxygen not included 404
Ça c’était censé être Oxygen not included

L’autre jeu ayant immédiatement disparu du magasin se trouve être Oxygen Not Included, jeu de gestion spatiale en early access de Klei Entertainement – les talentueux développeurs de Mark of the Ninja et Don’t Starve. Dans les deux cas, Epic se veut rassurant : les personnes ayant acheté les deux jeux au prix des soldes les conserveront et ne payeront pas d’avantage et la plateforme épongera la différence de prix pour ne pas pénaliser les développeurs et éditeurs. On peut au moins leur reconnaître cette maîtrise du damage control. Bloodlines 2 et Oxygen Not Included n’étant pas des exclus de l’Epic Store, ça ne paraît pas du luxe de vouloir arrondir les angles, histoire d’au moins s’assurer de leur retour sur le magasin.

Jamais deux sans trois

Dernier développeur à vouloir se dépêtrer des promotions, Supergiant Games a augmenté subitement le prix de son roguelite Hades, également en early access, afin de le vendre à un prix convenable même après être passé à la moulinette des Méga soldes (ohlala ce nom). Après quelques explications sur Twitter, le jeu est finalement revenu à son prix de base, mais ré-augmentera une fois les soldes terminées, le studio considérant que ce prix ne reflète plus la valeur actuelle d’Hades.

Il semblerait que cette fois, la pétoire d’Epic se soit un peu enrayée et que le plan ne se passe pas à 100 % comme prévu. Les soldes se maintiennent cependant jusqu’au 13 juin et Epic rappelle tout de même avoir écoulé plus de 25 millions de jeux gratuits depuis le lancement de la plateforme, en espérant sûrement très fort que d’autres éditeurs ne suivent pas Paradox et Klei.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.