Le point sur les civilisations de Civilization VI : Gathering Storm

Annoncé en novembre dernier, Civilization VI : Gathering Storm a pris son temps pour détailler toutes les civilisations qui seront présentes. Au programme, 8 nouvelles civilisations, avec les mécaniques qui vont avec, et 9 nouveaux leaders, dont une qui représente une nouveauté amusante dans la licence.

  • La Hongrie, menée par Matthias Corvin, profitera de sa capacité « Perle du Danube » puisque tout district placé autour d’une rivière sera construit plus vite. Du côté du leader, Corvin aura un bonus sur les unités levées dans les cités-états et gagnera deux ambassadeurs dans les civilisations mineures en question. Pour les unités uniques, on notera deux troupes de cavalerie du Moyen-Age et de l’ère industrielle, ainsi qu’un bâtiment unique qui remplace le zoo et fournit du tourisme et de l’infrastructure pour la ville.
  • Les Maoris, représentés par Kupe, se la joueront maritimes grâce à leur bonus de départ qui leur confère dès le début les technologies marines tandis que les cases de jungle et de forêt produisent plus. Et en bonus, l’amélioration « bateaux de pêche » donne plus de nourriture et de culture. (Jean-François) Kupe permet aux Maoris de commencer en mer, et de gagner de la culture et de la science avant de s’installer. Une fois la première cité établie, les Maoris reçoivent une population en plus et un bâtisseur gratuit. Leur unité unique de l’ère classique peut construire un fort, ainsi qu’intimider les adversaires avec son Haka, tandis que leur bâtiment unique remplace l’amphithéâtre et donne de la foi et de la culture pour toutes les cases spéciales de type « plaine inondable ».
  • Le Canada, dirigé par Wilfrid Laurier, sera pacifiste avec sa capacité unique qui l’empêche de déclarer une guerre surprise, mais le protège également de la même chose. Le Canada gagnera également des faveurs diplomatiques en fonction du tourisme et sa diplomatie profitera également de sa réaction aux crises. Voilà qui devrait l’aider à obtenir la nouvelle victoire diplomatique de Civilization VI. Laurier, lui, pourra acheter les cases de toundra et de neige à moitié prix, qui rapporteront le double de ressources, mais également construire des fermes sur des cases de toundra. Son bâtiment, le terrain de hockey, sera assez pété dans le sens qu’il fournira au début de la qualité de vie pour la ville, puis du tourisme basé sur la culture, PUIS plus de production et de nourriture, PUIS, si placé près d’un stade, ENCORE PLUS DE CULTURE. Et finalement son unité, les célèbres rangers montés, profiteront d’un bonus de combat près d’un parc national.

Civilization VI : gathering Storm

  • Pachacutec dirigera les Incas. Vos citoyens pourront exploiter les cases de montagne qui rapporteront de la production et de la nourriture si le bâtiment unique des Incas est adjacent. Ce bâtiment, la ferme en terrasse, rapporte globalement de la nourriture, mais aussi de la production et d’autres bonus si placé correctement. De son côté, le leader fera profiter aux Incas d’un bonus de nourriture pour le commerce interne. Les Incas pourront également compter sur le Qhapaq Nan, une amélioration de case qui permettra assez tôt dans la partie de traverser les cases de montagne avec, par exemple, leur unité spéciale qui permet d’attaquer deux fois.
  • Le Mali, guidé par Mansa Moussa, profitera des cases de désert pour produire de la nourriture et de la foi, mais souffrira d’un malus de production des mines, qui donneront quand même plus d’or. Ils pourront acheter un district commercial avec de la foi, mais souffriront d’un malus de production quand il s’agira de construire des bâtiments et unités. Mais en contrepartie, leur district unique leur permet d’acheter tout ça à un prix compétitif, et donne plus d’or si adjacent à un site saint, et encore plus si à côté d’une rivière. Mansa Moussa donnera plus d’or par case de désert traversée par les routes commerciales internationales, tandis qu’il débloquera un slot de marchand pour chaque âge d’or. Leur cavalerie unique protégera les caravanes des pillages, et donneront de l’or à valeur égale de leur puissance.
  • La Suède, dirigée par Kristina, se la jouera Grand Homme, puisque chaque usine et université donnera des points de personnage unique, que vous pourrez utiliser, par exemple, pour remplir leur bâtiment unique qui donne plus de slot d’œuvres d’art. De plus, la capacité de Kristina donne un bonus de thème quand les slots sont remplis. Enfin, leur amélioration donne du tourisme et de la culture pour chaque type de case où au moins une ville suédoise est fondée.

Civilization VI : Gathering Storm

  • Les Ottomans ont enfin le droit à un peu d’amour dans Civilization VI. Ils seront menés par Soliman qui introduira un Gouverneur unique, Ibrahim, qui est le seul que vous pouvez placer dans une autre civilisation, et qui aura son propre arbre de compétences. Les Ottomans pourront compter sur la bombarde, leur capacité qui accélère la production d’unités de siège, les rend plus puissants, et en plus ne fait pas perdre de la loyauté et du confort aux villes occupées. Leurs deux unités uniques sont le janissaire, qui remplace le mousquetaire et est moins cher à produire mais qui consumera une population de la ville où il est construit, sauf si il s’agit d’une cité occupée, ainsi qu’un corsaire spécial.
  • La Phénicie sera dirigée par Didon. Leur district spécial, le Cothon, remplacera le port et sera moins cher et accélérera la production des unités navales et des colons, tout en soignant les unités navales en un tour. Didon pourra déplacer sa capitale dans une ville côtière dotée d’un Cothon, et débloquera des routes commerciales pour chaque district « place du Gouvernement » et ses bâtiments. De plus, chaque ville côtière fondée sur le même continent que la capitale commence à 100% de loyauté et les colons ont plus de mouvement une fois embarqués, tout en ignorant le coût de l’embarquement et du débarquement. La Birème coûtera moins cher que la galère, et protégera les unités de marchands.
  • Et finalement souhaitons la bienvenue à Aliénor d’Aquitaine, la première dirigeante de Civilization VI qui pourra diriger deux civilisations, en l’occurrence la France et l’Angleterre. Comme elle prendra le contrôle de deux civilisations existantes, leurs bonus et bâtiments uniques ne changent pas mais en revanche, Aliénor vient avec sa propre capacité spéciale. Chaque œuvre d’art dans les villes d’Aliénor cause une perte de loyauté des villes étrangères proches. De plus, quand une ville change d’allégeance pour Aliénor, elle ignore la phase de cité libre et rejoint directement sa civilisation.

Globalement, les nouvelles civilisations de Civilization VI : Gathering Storm sont variées, et certaines seront très intéressantes à jouer. Notons que peu exploitent vraiment le climat et les cases dynamiques, même s’il faudra pour certaines faire attention au changement climatique. Par exemple la Phénicie, vu son orientation très maritime, pourra vite souffrir d’une montée du niveau des océans à cause de la fonte des glaces, tandis que le Mali, lui, risque d’avoir des soucis avec le réchauffement. Si vous voulez tous les détails sur les nouvelles civilisations, voici le lien de la playlist officielle des vidéos d’introduction. Civilization VI : Gathering Storm est prévu pour le 14 février.

Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.