CD Projekt visé par deux actions de groupe en justice

La saga des problèmes pour CD Projekt suite à la sortie précipitée de Cyberpunk 2077 n’en finit plus. Après avoir eu droit à une première plainte en recours collectif en décembre, puis à une enquête de la part du bureau polonais de la protection des consommateurs, voici qu’une seconde plainte a été déposée ce 19 janvier.

C’est via une annonce de l’entreprise elle-même qu’on a appris la nouvelle : une plainte collective a été portée directement à la cour de justice de Californie et contiendrait les mêmes accusations que celles portées en décembre par un cabinet new-yorkais au nom des investisseurs. C’est-à-dire que les plaignants accusent CD Projekt d’avoir menti sur l’état de Cyberpunk 2077 avant sa sortie, et il est plus spécifiquement reproché à l’entreprise d’avoir caché que le jeu était quasiment injouable sur la PS4 et la Xbox One ; par conséquent, lors de la sortie du jeu, les investisseurs auraient été des victimes collatérales des mensonges des dirigeants de l’entreprise, notamment lorsque Sony a décidé de retirer le jeu de son store.

CD Projekt cyberpunk 2077 artwork

La réponse de CD Projekt vis-à-vis de ce nouveau recours collectif est la même que lors du premier : l’entreprise compte se défendre « de manière vigoureuse face à ces plaintes » (dixit le communiqué). D’ailleurs, la plainte ne précise pas à combien est évalué le préjudice subi, ni ce que réclament précisément les investisseurs en termes de dommages et intérêts.

Entre ces deux actions en justice, l’enquête polonaise, les témoignages des équipes de développement, et les divers retours des joueurs, CD Projekt souffre de gros dommages à sa réputation sur bien des aspects, que ce soit en tant que lieu de travail, ou en tant que développeur de jeux. Reste à savoir s’ils sauront véritablement tirer de bonnes leçons de cette polémique, comme par exemple arrêter le crunch et éviter de promettre la lune tout en changeant d’objectif de développement toutes les 2 semaines. Quoi qu’il arrive, je ne pense pas qu’on ait fini d’entendre parler de Cyberpunk et de ses conséquences de sitôt, à mon grand dam.

Un Rieur

J'aime tous les jeux, surtout les jeux un peu nazes ou cassés. C'est pas parce que c'est nul que c'est pas bon, et puis j'aime aussi la bouffe, et le JDR

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé