Call of Duty va enfin lutter contre le racisme

Il aura fallu attendre un énième meurtre de personne noire et des manifestations tendues aux États-Unis pour que Infinity Ward et Activision se décident à prendre le problème du racisme au sein de leurs jeux Call of Duty à bras le corps. Le développeur de Call of Duty : Modern Warfare et Warzone a annoncé hier une série de mesures pour accentuer la lutte contre le racisme et a décidé de reporter la sortie de la saison 4 de leur dernier né et du mode Battle Royale.

Le meurtre de George Floyd par des policiers aux États-Unis a suscité une émotion particulière dans le pays et le monde entier. Les questions du racisme et des comportements plus que violents de la police sont revenus au cœur des débats (bien qu’ils n’auraient jamais dû les quitter) et de nombreuses personnes apportent leur soutien notamment au mouvement Black Lives Matter. Les plus grosses entreprises mondiales y sont aussi allées de leur communiqué et de leur engagement, ce qui montre le sérieux de la situation actuelle, même si pour certaines, cela peut paraître assez ironique vu leur passif.

Le monde du jeu vidéo n’y échappe pas et apporte également son soutien. De nombreux événements en ligne prévus dans les jours qui viennent ont été reportés et chaque studio ou éditeur y est allé de son mot de soutien aux minorités et se sont engagés contre les violences policières. Du côté d’Activision et Infinity Ward donc, des décisions drastiques ont été prises pour combattre plus en profondeur les problèmes de racisme présents dans le dernier Call of Duty. Dans un communiqué, on apprend que le studio va allouer plus de ressources pour surveiller et bannir plus rapidement les pseudos et messages racistes, ajouter des filtres et des restrictions quant aux changements de pseudos ou encore en augmentant les bans permanents.

Près de 10 mois après la sortie de Modern Warfare on peut tiquer face à cette décision tardive. D’autant que le problème du racisme dans leur jeu (et dans le mode Warzone) est bien connu et des milliers de bans liés à cela sont effectués chaque jour. Alors oui, réjouissons-nous tout de même (il faut prendre le positif où il est), ces événements tragiques pourraient enfin apporter ce qui manque cruellement dans les jeux en ligne et qui devrait être systématique : des politiques extrêmement sévères contre les propos racistes plutôt qu’allouer toutes ses ressources à la lutte contre les cheaters.

Le studio a également annoncé, il y a deux jours, reporter la sortie de la saison 4 de Call of Duty : Modern Warfare et Warzone ainsi que la saison 7 de Call of Duty Mobile à des dates ultérieures.

Benjamin
Benjamin "Noodles"

Faire des jeux de mots c’est mon dada. J'aime bien tous les jeux aussi. Sauf les mauvais ou ceux qui nous prennent pour des glands.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé