Les bonnes nouvelles de la semaine : un bundle, de la musique et Devotion

Écoutez, heureusement que j’amasse des petites réserves de news dans tous les coins tout au long de la semaine, tel un petit écureuil de la veille vidéoludique, car de un, ça m’évite de devoir tout trouver en panique le vendredi matin et de deux, je n’ai pas actuellement à farfouiller parmi les 12 362 évènements de cette semaine qui remplacent l’E3 et tests de The Last of Us : Part. 2 qui pullulent ce matin, tel un petit sanglier en quête de news intéressantes à traiter. Alors malgré la fachosphère qui chouine car un carton va être ajouté au début d’un film qu’ils ne regarderont pas, malgré les flics qui font leur cinéma car il a été mollement suggéré de les empêcher de blesser et tuer des gens en échange d’un taser qui blesse et tue des gens, malgré notre ministre de la justice qui trouve que oh, Darmanin est accusé de viol certes, mais il n’en reste pas moins un bon ministre du budget, malgré ce temps d’apocalypse qui a de bonnes chances d’inonder une nouvelle fois le centre de ma ville : c’est l’heure des bonnes nouvelles. Au menu aujourd’hui : le bundle for Racial Justice and Equality d’itch.io atteint son objectif de 5 millions de dollars, les artistes se posent en soutien aux streameurs et streameuses et Red Candle Games remet Devotion à la vente pour la toute première fois.

Le Bundle for Racial Justice and Equality dépasse les 5 millions de dollars de dons

Compliqué d’être passé à côté si vous suivez un peu l’actualité, mais rappelons tout de même de quoi il s’agit. Le Bundle for Racial Justice and Equality est un pack vendu sur itch.io – et dont l’offre s’achève dans deux jours – comportant un peu plus de 1600 jeux, assets et BO, pour un minimum de 5$ – dans les limites du budget de chacun, il était de bon ton de donner plus que le minimum – et dont l’intégralité du montant sera reversé aux associations NAACP Legal Defense and Educational Fund et Community Bail Fund. Encore une fois, face à ce genre d’opérations caritatives, le sentiment est partagé, entre la satisfaction de voir les gens donner pour des causes importantes et la tristesse et colère de constater que les particuliers doivent donner de la thune pour ces-dites causes, car les gouvernements ne sont pas fichus de le faire et d’agir.

bundle for racial justice and equality

Ceci étant, si vous avez donné – merci pour elleux -, que ce soit par soutien ou par attrait d’une bibliothèque quasi-infinie, vous aurez la chance de pouvoir lancer les fantastiques Celeste, Night in the Woods, Pyre, Nuclear Throne ou SuperHexagon et bien, bien plus encore. Fort heureusement, de nombreux threads et listes permettent d’y voir un peu plus clair dans cette masse intimidante de titres, et je me permettrai de citer ceux de notre bien-aimé Zali, de Netsabes, de notre estimé CM ou ce bien pratique outil de recherche.

De la musique pour Twitch

Le 8 juin dernier, de nombreux streameurs et streameuses de la plateforme Twitch aux États-Unis recevaient des avertissements de violation de la DMCA – Digital Millenium Copyright Act, la loi américaine protégeant la propriété intellectuelle, notamment sur internet. C’est par exemple la loi qui a fait fermer le légendaire Megaupload ou qui fait que Google affiche ceci, quand vous essayez d’obtenir des films, séries ou jeux de façon non-légale (petits fripons) :

DMCA

La raison de ces plaintes est dirigée envers l’utilisation sans autorisation de musique pendant les streams et, plus embêtant encore, s’applique rétroactivement aux rediffusions et clips postés sur les chaines Twitch, clips que la plateforme conseille fortement de supprimer si le streamer n’est pas propriétaire de la musique en fond. Jusqu’ici, Twitch réprimait l’utilisation non-autorisées de pistes par une suppression du son sur les clips, mais la sentence s’est depuis endurcie, allant désormais jusqu’au ban. La plateforme a cependant annoncé travailler pour donner plus de contrôle sur l’édition des clips, probablement pour permettre aux vidéastes de couper eux-mêmes les pistes musicales. Une solution pas vraiment optimale, vu la quantité de clips accumulés par certaines chaines entre 2017 et 2019, fourchette de temps concernée par les avertissements.

Ceci étant – et ne réglant cependant pas le problème de rétroactivité de la décision de Twitch – de nombreux artistes se sont engagés à donner le droit à l’utilisation de leurs titres pour le stream, que ce soit via la plateforme musicale Pretzel Rock – qui soit dit en passant, rémunère les artistes à 70%, contrairement à un certain Spotify – ou en utilisation et diffusion directe. Une liste d’artistes donnant le droit d’utilisation de leurs pistes commence à émerger, notamment du côté des compositeurs et compositrices de jeux vidéo, avec des personnalités comme Chipzel, Lena Raine, Danny Baranowsky, Big Giant Circles, ou Ben Prunty. Un début de liste peut se trouver dans ce thread, mais de nouvelles personnes continuent de se positionner dans ce sens jour après jour de façon individuelle, comme peut l’avoir fait MASTER BOOT RECORD – qui rappelons-le, a signé la BO du récent VirtuaVerse.

Une version physique pour Devotion

Le studio taïwanais Red Candle Games continue de se démener pour la survie de son jeu horrifique Devotion, disparu de Steam en février 2019, victime d’un review bombing particulièrement violent motivé par une blague sur le président chinois Xi Jinping. Un retirement de la vente désastreux pour le studio indé qui avait passé 2 ans sur son développement, et comptait sur ses ventes pour stabiliser ses finances et pérenniser sa situation de développeur auto-édité, amorcée par le petit succès de leur précédent titre, Detention.

Devotion

Si la disparition complète de leur titre n’était plus à craindre depuis l’ajout de Devotion et Detention à la collection de la Harvard-Yenching Library en février dernier, il reste que le studio a deux ans de développement à financièrement éponger, d’autant qu’un nouveau jeu est en préparation. Ce sera, je l’espère pour eux, peut-être chose faite d’ici quelque temps, puisque leur titre revient à la vente, pour le moment uniquement en version physique et sur le territoire Taïwanais. Bien conscients du caractère extrêmement limité du public touché par une telle opération, le studio ajoute qu’il ne s’agit que de la première remise en vente du jeu, et qu’ils espèrent pouvoir étendre de nouveau la diffusion de Devotion en dématérialisé à l’international, en priant leur public de leur laisser encore un peu de temps, tout en les remerciant de leur patience. J’espère personnellement une sortie sur itch.io, bien plus probable qu’une ressortie Steam.

Bonus

The Pixel Post c’est maintenant aussi une chaine Twitch, qui a été inaugurée jeudi soir par le grand confinéquizz, suivi d’un shitpost commentaire de la conférence Sony. Je vous conseillerais bien de vous abonner, car le programme à venir est plutôt sympathique.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.