The Binding of Isaac : Repentance pour la fin de l’année ?

Ca y est, c’est inscrit ? C’est prévu ? C’est annoncé ? The Binding of Isaac : Repentance aurait réellement une date de sortie ? Alors oui.. et non. On a de quoi penser que ça pourrait arriver à la fin de cette chaotique année 2020. Une nouvelle qui s’accompagne de deux ou trois infos d’Edmund McMillen.

En mai dernier vous aviez peut-être lu l’article annonçant un report du jeu. Covid oblige, Edmund McMillen annonçait que l’extension, prévue au départ pour l’été 2020, allait être repoussée à une date ultérieure. J’émettais l’espoir d’une sortie avant Noël, et force est de constater qu’on en est vraiment pas loin. Car oui, The Binding of Isaac : Repentance a désormais sa page Steam sur laquelle on peut lire une date de lancement au 31 décembre 2020 !

Sauf que, comme certains s’en doutent, cette date fait plus office de « prévision » que de date officielle. C’est-à-dire une estimation qui va permettre de fixer un cap pour la fin de la production de l’extension. Mais d’ailleurs, où est-ce qu’on en est de ce côté-là ?

McMillen le précise dans un post blog sur Steam, l’extension Repentance est terminée à 90%. Cela laisse 10 petits pourcents mais sûrement loin d’être les plus anodins, à base de corrections de bugs et autres travaux rébarbatifs. Le créateur de The Binding of Isaac en profite pour indiquer que dès la mi-octobre, il tiendra régulièrement la communauté au courant des avancées effectuées. Après d’habituels longs silences, on peut s’en réjouir.

Autre point et pas des moindres : le contenu. Il explique que Repentance va être tellement imposant en termes de nouveautés qu’il va encore plus modifier le jeu actuel que The Binding of Isaac : Rebirth avait modifié la version Flash à l’époque (c’est-à-dire la première version de The Binding of Isaac). De quoi faire de Repentance un quasi-nouvel épisode à part entière !

Pour rappel, The Binding of Isaac : Repentance est le dernier DLC de la licence. Initialement prévu comme un rework du mod Antibirth (unanimement apprécié par la communauté), il semble avoir muté en quelque chose de beaucoup plus vaste et fourni. À l’image finalement de ce que permet le jeu et son gameplay.

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé