Beware, testez un jeu de course de voitures horrifique : le récap de l’actu du 28 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : il y a comme un vent de fraîcheur angoissante sur le monde des jeux de courses de voiture grâce à la démo de Beware.

Avec Beware, tu fais pas flipper que ta mère

(C’était pour la rime) Beware, ça veut dire un truc du genre : « Fais gaffe ! ». Et en fait… Oui. On a ici un jeu de course de voiture qui fait vroum vroum, mais exit les jolis paysages, le réalisme des parcours, et autres petits détails appréciés par les amoureux des moteurs sur 4 roues. Non, ici, c’est plutôt une course poursuite dans un univers carrément flippant avec du brouillard, la nuit, des ombres qui courent dans les bâtiments, et des phares qui vous poursuivent pour tenter de vous tuer sans raison apparente. Et si vous n’y prenez garde, eh bien, vous mourrez.

Voilà ce que nous propose Ondrej Svadlena, un talentueux réalisateur tchèque de courts-métrages (Mrdrchain -prix Canal+ au 32eme Festival International de Clermont-Ferrand-, Time Rodent -prix du jury des Utopiales 2016-). Son univers totalement angoissant, farfelu, et grinçant, semble bien se retrouver dans la démo de Beware. Il vient de la proposer au public via Indiedb, mais le jeu n’a pas encore de date de sortie pour le moment.

C’est un concept innovant, et ça a le mérite de se mettre en place doucement. Croisons les doigts pour que ça se fasse, même si, perso, je n’y jouerai pas parce que je suis une flipette. Ahahah ! D’ailleurs, j’ai bien ri pendant la vidéo.

Ailleurs dans l’actu :

  • Plongez dans le corps humain avec le jeu d’Arte, Homo Machina. C’est un puzzle game surréaliste disponible sur iOS et Android.
  • Nintendo va vendre un pack Switch au Japon pour une utilisation portable uniquement. Il n’y a donc pas de dock, ni de câble HDMI, ni de chargeur, ça coûtera moins cher, mais au final, on s’en fout, puisque ça restera seulement au Japon. Bisous.
bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.