Bad Robot Games lance (enfin) son studio de développement

Plus de deux ans après l’annonce de la création d’une division jeux vidéo, en juin 2018, Bad Robot lance son premier studio maison, appelé Bad Robot Games Studios, et annonce travailler sur un projet de AAA ambitieux.

En juin 2018 la société de production créée par J.J. Abrams, Bad Robot, annonçait la mise en place d’une division jeux vidéo à ses activités. Nommée Bad Robot Games, tout ce qu’on en savait tenait à la volonté des dirigeants de créer des œuvres multimédias transcendant les barrières qui peuvent exister entre les séries, les films et les jeux vidéo. Si, sur le papier, l’idée semble très intéressante, dans les faits on attend vraiment de voir. En tout cas, la division prend son temps.

Pendant deux ans, Bad Robot Games est restée très silencieuse et n’a refait parler d’elle qu’à l’été dernier lorsqu’a été annoncée la nomination d’Anna Sweet (passée chez Valve et Oculus pour développer la stratégie de contenu) en tant que CEO. Les choses s’accélèrent désormais puisque tout ce beau monde a déclaré hier l’ouverture de son studio maison, Bad Robot Games Studios, dirigé, lui, par Michael Booth, un des fondateurs de Turtle Rock Studios (Left 4 Dead).

Anna Sweet Bad Robot Games
Anna Sweet, boss de Bad Robot Games

Le studio révèle que son premier projet est lancé. Il s’agit d’un jeu pour PC et consoles qui se jouera en coop et misera sur « une expérience cinématographique ». C’est tout ce qu’on peut espérer, encore plus lorsqu’on lit la déclaration de Anna Sweet lors de sa nomination en tant que CEO il y a 6 mois :

« Tous nos projets unissent nos vétérans de l’industrie du jeu vidéo, nos collègues de la télé et du cinéma, et notre plus large réseau de talents (scénaristes, compositeurs, sound designers, concept artists et plus encore) qui nous permettent de mélanger tout cela, les artistes, les champs d’expertise, et les perspectives entre ces industries pour créer des jeux innovants. »

Il est vrai que Bad Robots doit avoir un sacré annuaire de gens plus que compétents dans tous ces médias différents et on imagine qu’il sera plus simple de les rapprocher et de créer des synergies encore peu vues. Quant au long temps entre l’annonce de la création de Bad Robot Games et de l’ouverture du premier studio, on imagine que J.J. Abrams a voulu attendre que la technologie du ray tracing se perfectionne et se démocratise pour enfin lancer son Lens Flare Simulator (©Yveri + Seastrom).

Benjamin
Benjamin "Noodles"

Faire des jeux de mots c’est mon dada. J'aime bien tous les jeux aussi. Sauf les mauvais ou ceux qui nous prennent pour des glands.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé