Atari confirme son retour : le récap de l’actu du 02 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui: Atari revient dans le game du hardware (et on rigole un peu).

Atari de retour

Maître Nintendo sur son tas de pognon tenait en son bec une SNES Mini, console rétro au succès fulgurant et qui ne se dément toujours pas. Maître SEGA, par l’odeur alléché, annonça sa propre Megadrive rétro, par un constructeur tiers. Quant à Maître Atari, lui-même par l’odeur « grave alléché sa mère », commençait à parler dès fin 2017 d’une Atari Box.

Bon et on va arrêter avec les reprises des Fables car c’est relou. Donc oui, fin 2017 Atari, qui n’a plus grand chose à voir avec l’entreprise de l’époque et est désormais majoritairement française au fil des acquisitions, reventes et liquidations, commençait à évoquer une Atari Box. Si cela vous étonne c’est normal. La dernière contribution notable de l’entreprise à la culture fut un rôle remarqué dans Blade Runner 2049 et deux trois jeux honteux utilisant de vieilles licences (vous vous souvenez d’Asteroïd en mode survival ? Non, c’est normal). Mais voilà, ce qui a vécu refuse de mourir, et il semblerait qu’après avoir rencontré deux trois obstacles fin 2017, le concept de console de salon rétro d’Atari soit de retour avec l’Atari VCS.

Atari VCS annonce
Notez le look boisé inspiré de l’Atari 2600, j’aime beaucoup

Nous ne sommes donc pas sur une console purement rétro. L’Atari VCS sera un ordinateur de salon, propulsée par une puce AMD fabriquée spécialement pour l’appareil. Selon l’entreprise elle pourra faire tourner des jeux modernes grâce à la présence d’une puce graphique Radeon, toujours d’AMD. Sur le papier la machine pourra balancer du 4K, du HDR, le tout à 60 FPS. L’objectif pour Atari n’est donc pas de faire une console classique, même si le design renvoie à l’Atari 2600, mais bien un ordinateur de salon multi-tâches, capable de faire office de media center, et de faire tourner des jeux. Annoncé dans la gamme de prix de 250/300$ (199$ en précommande sur IndieGoGo dès que la campagne sera lancée dès le 30 mai), je doute qu’il supporte des Assassin’s Creed et autre Call of Duty en ultra, mais pourrait être tout à fait adéquat sur des vieux jeux, ou des indés. La console viendra avec une collection de 100 jeux « historiques » de l’entreprise, similaire à la collection disponible sur Steam.

En gros le concept ressemble à feu les Steam Machines, récemment retirées du store de Valve. L’échec de ce concept de machines de salons, simples à utiliser, et sans licence Windows tient à peu de chose : il n’y avait pas assez de jeux, les joueurs PC avaient déjà leur PC (s’orientant donc vers le Steam Link pour streamer leur ordinateur sur la télé) et les joueurs consoles avaient déjà leur console. Le concept peut sembler intéressant : avoir un appareil sous la télé qui puisse tout faire du jeu à Netflix, en passant par les soirées YouTube entre amis. Mais dans les faits, un appareil qui essaye de tout faire ne peut rien faire correctement. Soit les jeux ne tourneront pas, soit le catalogue sera décevant, et au final les gens reviendront vers leur télé connectée, leur box internet, ou leurs consoles, qui elles en plus font tourner tous les jeux, pour regarder le replay de Plus Belle la Vie et la dernière saison de Stranger Things sur Netflix. Dernier point : le système d’exploitation sera un Linux, probablement modifié, ce qui limitera grandement le nombre de jeux jouables, comme sur les Steam Machines. Autant dire que le concept est voué à l’échec, même si la boite est très jolie y’a pas à dire (il y a bien la place de caser un Raspberry Pi là-dedans).

Ailleurs dans l’actu

  • Ecoutez je ne veux pas vous dire quoi faire, mais Star Wars Episode I Racer est ressorti sur GoG et c’est tout de même la plus belle chose qu’ait apporté l’Episode 1 à la licence Star Wars.
Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.