Animal Crossing : New Horizons devient le champ de bataille idéologique des Hongkongais

Coincé.es à la maison à cause de la pandémie, les manifestant.e.s de Hong Kong ont tout de même trouvé une façon de se battre pour leurs droits. Les manifestations publiques sont interdites dans les rues, mais pas encore sur Animal Crossing : New Horizons.

On est la quinzième semaine de l’année, et Animal Crossing : New Horizons me sort déjà par les yeux à peine vingt jours après sa sortie. Je n’y joue pas et je suis seul chez moi, mais les internets mondiaux et les réseaux sociaux ne cessent de me bassiner avec les méthodes d’optimisation fiscale des navets et les meilleurs spots à tarentules (il y a longtemps, très longtemps, on vous avait même fait un petit couplet sur le modèle économique de la licence). Une affiche a même l’audace de me narguer en bas de mon immeuble quand je vais chercher le pain. Heureusement, j’adore quand on détourne un média pour emmerder un état autoritaire qui fait peu de cas du respect des Droits de l’Homme.

On est pas mieux sur une petite île plutôt que dans la rue à se faire gazer par la police ?

Ainsi, les activistes profitent des possibilités offertes par le jeu pour diffuser leur idées, et moult décorations ont donc été customisées en bannières engagées grâce à la fonctionnalité permettant de créer ses propres designs. La mode insulaire n’est pas non plus en reste, les masques à gaz et autres parapluies jaunes sont aussi de sortie pour les avatars des joueurs.es soutenant le mouvement. L’idée est ingénieuse car elle profite de l’engouement planétaire de Animal Crossing pour toucher un public large, qui n’est pas forcément renseigné sur les questions politiques, lors des visites sur des îles voisines. Ce n’est pas la première fois que les Hongkongais utilisent le jeu vidéo comme support de leurs revendications. Suite à la suspension du joueur Blitzchung fin 2019 pour avoir partagé son soutien à la cause durant un tournoi, Blizzard a vu Mei, une héroïne chinoise de Overwatch, devenir un symbole de protestation pro-Hong Kong et s’en est mordu les doigts.

L’initiative étant encore récente, l’avenir nous dira si Animal Crossing est un bon levier politique, en espérant que Tom Nook ne soit pas fait du même bois que Blizzard et entende le tintement des clochettes de la démocratie.

Kalkulmatriciel
Kalkulmatriciel

Cc c Kalkul. J'adore parler à tous les PNJ, mettre des mandales et saboter les coop.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé