Amazon annule son MMO Seigneur des Anneaux

Les annonces Amazon Game Studios se suivent et se ressemblent. Un nouveau projet pour une nouvelle annulation. Un schéma qui devient donc assez récurrent pour le studio. Même si cette fois, cela semble plus être le fait de problématiques juridiques et contractuelles que d’un développement chaotique ou d’un manque de vision vidéoludique.

La simple évocation d’un MMO Seigneur des Anneaux avait tout pour convaincre. Malgré les soucis désormais connus d’Amazon Game Studios, dont on a pu avoir un nouvel exemple il y a à peine un mois, on était en droit d’espérer quelque chose d’au moins intéressant. Cela n’ira même pas jusqu’à la case développement puisque c’est un souci de négociation en amont qui a entraîné l’annulation.

En cause, l’impossible entente finale entre Tencent et Amazon. Au départ pourtant, tout semblait bien parti. Amazon avait en effet confié le projet à Leyou Technologies, qui devait co-développer le jeu Seigneur des Anneaux aux côtés d’Amazon Game Studios, avec une sortie fixée au plus tard à 2022. Mais ça, c’était avant que Leyou Technologies attire l’œil avide de Sony puis de Tencent. Le géant chinois, connu surtout dans le milieu du jeu vidéo pour être l’actionnaire majoritaire de Riot Games, s’est offert Leyou Technologies le 14 décembre 2020 pour près de 1.5 milliard de dollars. Résultat, les termes de la négociation initiale sont revus et aucun accord n’est trouvé entre Tencent et Amazon, entraînant finalement l’annulation du projet.

lsda amazon

Un porte-parole d’Amazon s’est exprimé suite à cela afin de confirmer les raisons derrière l’arrêt du projet. Il explique ainsi qu’il n’a pas été possible de « trouver un commun accord permettant la continuation de ce projet » . En conséquence, les équipes d’Amazon Game Studios qui devaient travailler sur le MMO Seigneur des Anneaux ont été réaffectées à d’autres projets. Celles-ci sont forcément déçues car, encore une fois, l’idée d’un nouveau jeu d’ampleur autour de la saga de Tolkien avait de quoi séduire le public et peut-être permettre des créations sympas voire quelque chose d’impactant pour un studio qui se cherche.

Sauf qu’à force de se chercher sans se trouver, en enchaînant les échecs, les retards et les déceptions, le parcours chaotique d’Amazon Game Studios continue. Seul projet ambitieux restant, son MMORPG New World qui, même lui, se cache pour l’instant derrière une version bêta pour excuser ses imperfections. Or, même si sa sortie est une réussite, elle parviendra difficilement à faire oublier des débuts houleux pour le studio. La preuve, s’il en fallait une encore, qu’il est difficile de pousser son entrée sur le marché du jeu vidéo à coup de billets. Le problème étant que le débauchage de figures du jeu vidéo ne permet pas de s’imprégner directement d’une réelle culture du milieu vidéoludique. Google, son collègue GAFAM, pourrait sûrement en parler longuement.

Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé