AlphaDream fait faillite, Mario et Luigi pleurent

Mardi 1er octobre, on a appris par Gematsu et Yahoo Japan que le studio AlphaDream a déposé le bilan au tribunal de Tokyo. Ce studio vieux de presque vingt ans était en difficulté financière depuis un certain temps et n’a malheureusement pas su se sortir de l’impasse.

AlphaDream News
Un jeu si mignon, maintenant orphelin…

Si le nom AlphaDream ne vous dit rien, vous avez probablement entendu parler des jeux qu’ils ont créés, car ils sont à l’origine de la série Mario&Luigi (Partner in Time, Voyage au Centre de Bowser etc…) et de quelques jeux Hamtaro sur Game Boy Advance. Sans parler de jeux révolutionnaires, ce sont quand même des titres très sympathiques à l’identité forte. La série des Mario et Luigi étant par ailleurs une très bonne porte d’entrée au RPG pour les non-initiés, voire les enfants, de par leur accessibilité et leur humour très joyeux.

AlphaDream a été fondé par des anciens de chez SquareSoft en 2000 et a tout de suite commencé à travailler avec Nintendo pour ses consoles portables. Le studio, ayant travaillé essentiellement sur des séries de jeux pour des éditeurs, se portait relativement bien financièrement jusqu’à récemment, enregistrant 300 millions de yens (environ 2.5 millions d’euros) de chiffre d’affaires en 2014. Cependant, leurs performances ont baissé ces dernières années, et les coûts de production ont beaucoup augmenté, ce qui les a amenés à être endettés à hauteur de 465 millions de yens (environ 3.9 millions d’euros) en 2018.

En plus de la tristesse intrinsèque de la nouvelle de la fermeture d’un studio, le fait de savoir qu’AlphaDream était en train de probablement développer des jeux pour la Switch est désolant. On peut s’imaginer que ces jeux auraient pu les sortir de leurs problèmes financiers, mais on ne le saura malheureusement jamais.

C’est toujours triste de commenter la mort d’un studio de jeu vidéo, qu’il soit connu ou non, qu’il soit gros ou petit. Consolons-nous comme on peut en se disant que les remakes de leurs jeux sont plutôt solides. Enfin, espérons que les différents employés puissent vite retrouver du travail dans le domaine vidéoludique, car ce serait dommage de perdre un tel talent.

Avatar
Un Rieur

J'aime tout les jeux, surtout les jeux un peu nazes ou cassés. C'est pas parce que c'est nul que c'est pas bon, et puis j'aime aussi la bouffe, et le JDR

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.