Partie Rapide : Divination et Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy

Cette fois-ci dans Partie Rapide, Zali vous parle de la sortie Switch du mini visual novel Divination et du roguelite Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy.

Divination

Après une sortie relativement discrète sur PC en 2019, Divination débarque sur Nintendo Switch. Très court visual novel signé par le studio indonésien Mojiken, ce titre vous propose de changer le futur depuis votre cabinet de divination.

Rune for your life

Divination fait partie de cette catégorie rare mais précieuse des jeux les plus courts jamais reçus au Pixel Post. Même en traînassant, il est probable que vous l’ayez retourné dans tous les sens et terminé de bout en bout en moins d’une heure. Ce qui, même pour un jeu vendu moins de 5 € est une donnée à prendre en compte avant de s’y lancer.

Pourtant, le concept aurait pu donner une expérience un peu plus longue ou un peu plus travaillée, jugez plutôt : dans un futur dystopique au bord du chaos, l’art divinatoire s’est mêlé à la technologie et est devenu une manière comme une autre de chercher des réponses à ses questions. Policiers, tueurs, politiciens comme simples civils : ils défilent tous dans votre bureau pour se faire tirer les runes.

Chaque séance de voyance dans Divination se déroule en deux phases : dans un premier temps, votre client arrive et vous expose son problème (par exemple : tel criminel va-t-il récidiver dans le futur ?) et se soumet à un petit jeu de questions-réponses pour que vous puissiez mieux cerner le problème. Puis, dans un second temps, vous devez agencer des runes divinatoires pour dessiner un symbole plus ou moins bénéfique ou néfaste, et vous délivrez votre réponse. Le client s’en va, et vous pouvez ensuite admirer l’influence que votre prédiction a eue sur son destin, et sur l’univers du jeu.

Divination Switch Runes

L’idée est assez intéressante, d’autant plus qu’un système de flowchart vous permet de naviguer dans les choix que vous avez déjà effectués pour expérimenter davantage. On comprend rapidement que l’influence psychologique que vous avez en délivrant telle ou telle prédiction et l’enchaînement des conséquences qui en découle est une intéressante dissertation sur la notion d’effet papillon. Seulement, Divination est beaucoup, beaucoup trop court pour explorer son concept assez profondément. Une poignée de cas à résoudre et à agencer, un script total qui doit tenir sur une copie double… On manque d’occasions de connaitre les différents personnages et d’apprécier la chaîne de conséquences due à nos actions.

En tant que démo ou très courte expérience de game jam, Divination possède un potentiel énorme : j’aurais adoré passer cinq ou dix heures à régler les problèmes de différents protagonistes à la manière d’un Coffee Talk de la voyance. Mais là, c’est beaucoup, beaucoup trop sec. C’est beau, c’est immersif le temps que ça dure, mais c’est un chouilla frustrant. On aurait apprécié, au moins, que le jeu prenne le temps de dérouler une histoire un peu plus travaillée, avec quelques personnages supplémentaires, des fins alternatives plus nombreuses ou des conséquences plus spectaculaires quant à l’agencement des différentes runes.

Divination game runes

Divination a été testé sur Nintendo Switch via une clé fournie par l’éditeur. Le jeu est également disponible sur PC, PlayStation 4 et PlayStation 5.

Divination est un excellent concept vendu à tout petit prix, mais il n’exploite pas assez son idée pour être marquant. Il ne manque pas grand-chose : un univers plus étoffé, plus de cas à résoudre, une chaîne d’événements plus satisfaisante… On espère que le (prolifique) studio Mojiken aura d’autres occasions de développer cette idée sur un format un peu plus satisfaisant.

Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy

Après de longs mois d’accès anticipé, Unexplored 2 : The Wayfarer’s Legacy a débarqué sur PC avec sa promesse de roguelite d’un genre nouveau vous proposant de marcher sur les traces de vos échecs précédents. Ce n’est pas une totale réussite, mais la promesse d’un jeu singulier est néanmoins tenue.

La carte et le territoire

Unexplored 2 : The Wayfarer’s Legacy met en scène un univers assez joli et mystérieux, aux couleurs froides et au décorum mystique, dans lequel un Wayfarer (vous) doit apporter un artefact à un endroit précis. Sinon, c’est sûr, c’est la fin du Monde ou quelque chose comme ça, on connaît la musique. Le problème, c’est que votre voyage est semé d’embûches, et que des gens très malveillants vous poursuivent pour faire échouer votre quête. Votre première partie, qui vous servira plus ou moins de tutoriel, vous apprendra à la dure que Wayfarer, c’est plutôt un métier à risque.

Une fois votre avatar envoyé ad patres, vous allez incarner le Wayfarer suivant, et découvrir qu’un peu à la manière de ce qui peut se jouer dans un Rogue Legacy, vous allez hériter d’une partie des connaissances et des objets de votre prédécesseur. Chaque run va devenir un petit peu plus claire, vous permettant finalement d’amener votre McGuffin à bon port et de sceller le destin du Monde. Un système plutôt simple mais assez efficace qui encourage à peu près autant la prise de risque (pour laisser davantage de butin à la tentative suivante) que la prudence (pour avancer plus loin que prévu).

L’autre idée centrale proposée par Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy, c’est son système d’événements et de lancers de dés qui rappelle énormément le jeu de rôle sur table et qui va challenger d’une manière différente votre capacité à prendre des risques : dans la plupart des lieux et donjons traversés, vous allez rencontrer des événements aléatoires sous forme de texte qui vont devoir se résoudre par des lancers matérialisés sous forme de jeton. Bien entendu, vous pouvez légèrement truquer les résultats en investissant des points ajoutant des résultats positifs dans la machine, au prix de certaines ressources.

Unexplored 2: The Wayfarer's Legacy dice
Le système d’événements aléatoires est astucieux.

Par certain côté, ces runs semi-aléatoires, ces événements basés sur des lancers et l’esthétique générale du jeu qui donne l’impression de manipuler des pions en plastique font d’Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy une insolite expérience de jeu de rôle papier en solo. Votre capacité de projection, de réflexion et de prise de risque sera à ce titre bien plus mobilisée que votre compétence martiale, la partie action aventure du jeu étant, hélas, beaucoup moins réussie.

Avec ses personnages lents, ses combats pas franchement agréables et son interface un peu chargée, Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy est à la longue un jeu un poil fastidieux : on se traîne, certains ennemis sont d’assommants sacs à PV, l’interface n’est pas du tout instinctive, et au bout de quelques runs, on a l’impression de refaire toujours un peu le même chemin de croix. Le rythme est particulièrement monotone en milieu de partie, surtout une fois qu’on a déniché la plupart des événements majeurs d’une run.

Néanmoins ne nous y trompons pas, Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy est un jeu qui mise beaucoup sur son charme et son originalité, et qui parvient à se distinguer nettement de la masse de ses concurrents. On aurait simplement aimé que le même soin soit apporté à la partie purement vidéoludique qu’à la partie cherchant à nous faire revivre nos premiers émois rôlistiques devant un Livre dont vous êtes le Héros.

Unexplored 2: The Wayfarer's Legacy dialogue

Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy a été testé sur PC via une clé fournie par l’éditeur. Le jeu est également disponible sur les consoles Xbox.

Unexplored 2: The Wayfarer’s Legacy est une tentative réussie et réjouissante de renouveler le genre saturé et monotone du roguelite d’action. Malgré ses problèmes de rythme et son gameplay souvent mou du bulbe, il plaira sans doute aux accros du genre cherchant un petit shot d’originalité.

zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé