Jeu vidéo et santé : prendre soin de ton corps, tu dois !

Pour le moment, que l’on soit partisan/partisane du post-humanisme ou non, un fait reste indéniable : nous n’avons qu’un seul corps. A partir de là, il convient d’en prendre soin (parce qu’on vieillit tous chaque jour un peu plus). Et puis, ça peut empêcher de jouer à certains jeux et impacter durablement notre quotidien : tendinite, maux de tête, nerfs comprimés… D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que, lors de grands tournois de jeu vidéo, il y a une équipe de masseurs et masseuses à disposition des participants pour limiter les risques d’accidents (qui ont malgré tout lieu). En gros, cinq spots sont à surveiller, comme toute personne qui travaille tout le temps sur des écrans : le dos, les cervicales, les tendons, les nerfs, et les yeux. Voyons les actions préventives qui peuvent être réalisées sans trop d’efforts pour un gain maximal. Je précise malgré tout que je ne suis pas médecin, et qu’il est toujours important de demander un avis à votre médecin en cas de douleurs.

Chassez vos mauvaises postures !

Jeux vidéo santé intérieur du corps
Voilà ce qui arrive quand on ne fait pas attention à sa position… (ou quand on joue à Mortal Kombat 10)

Faire la chasse aux mauvaises postures permet de limiter les maux de dos, de cervicales, la tension dans les mains, et par extension, les nerfs comprimés et autres joyeusetés qui ne se guérissent pas. Pour cela, il est nécessaire d’investir dans un bon fauteuil, votre corps le mérite. Les plus fortunés (ou les puristes) se tourneront vers les fauteuils de gamers, mais franchement, un bon fauteuil de bureau suffit amplement.

Cela ne doit pas rester la seule action : veillez également à être toujours assis le dos droit (imaginez qu’on vous tient la tête par un fil), et les genoux doivent former un angle de 90° (ce qui implique d’avoir les pieds bien à plat sur le sol). Pour les personnes plutôt petites, vous pouvez utiliser un petit repose-pied de 10 cm de haut. Pas besoin qu’il soit beau : un bout de planche avec des cales suffisent.

Autre point : décroisez vos jambes et vos pieds, sinon ça bloque la circulation sanguine. Comme vous êtes assis longtemps, le sang a déjà du mal à circuler, et essayez de voir ce que ça fait quand le sang ne circule pas… En vrai, je vous spoil direct : n’essayez pas, ça peut vous tuer. Bref. Décroisez tout ça.

Concernant vos poignets et vos avant-bras : ils doivent être posés sur votre bureau. Pas sur les accoudoirs, pas dans le vide. C’est crucial. Cela permet d’éviter une tension trop importante sur vos tendons, et de tenir loin de vous les abominables tendinites ou les nerfs comprimés. Mais pas que ! Ça évite aussi les tensions dans le dos et les épaules.

Jeux vidéo santé : attention à son corps

Enfin, pensez à vos yeux. La fatigue visuelle peut provoquer des migraines, des maux de ventre jusqu’aux vomissements, une grande fatigue générale, des malaises… Si c’est le cas, allez tout de suite voir votre médecin, même généraliste : des séances de rééducation des yeux peuvent vous être prescrites pour rétablir du tonus à vos yeux, si besoin est. Ne plaisantez pas avec vos yeux.

La première chose à faire pour être aux petits oignons, c’est de mettre votre écran à la hauteur de votre regard. Effet kiss cool : ça limite les tensions dans les cervicales, puisque votre tête n’est pas attirée vers le bas ou vers le haut.

Ensuite, ne jouez jamais dans le noir. Allumez une lumière ou restez avec le jour dans la pièce, en minimisant les reflets sur l’écran. La lumière bleue de nos écrans apparaît comme néfaste selon une énième étude parue en 2018. Donc, méfiance.

Vous pouvez investir dans des lunettes anti-lumière bleue ou des filtres pour écran, comme il est proposé un peu partout en ce moment. Certains pensent que c’est une intox commerciale parce que les lunettes ne capteraient pas assez de lumière pour que ça soit vraiment efficace, d’autres que ça marche vraiment… A vous de voir, si je puis dire.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples détails, vous pouvez consulter le Guide pratique du travail sur écran de l’INSERM. Beaucoup de conseils sont applicables pour les gamers et gameuses, alors, ne vous en privez pas.

Faites des étirements !

Jeux vidéo santé prendre soin du corps
Bons Sims. Faire une activité physique régulière contribue à une bonne santé… A condition de ne pas avoir un joueur ou une joueuse sadique qui dirige votre vie…

Maintenant que vous avez adopté une bonne position, il faut penser à bouger de temps en temps. En effet, une bonne position devient mauvaise pour le corps si elle est tenue trop longtemps. Donc, toutes les deux heures, pensez à faire une pause de 5 minutes pour faire des étirements. C’est relou, mais c’est nécessaire.

Dès que vous pouvez, décrispez vos muscles, vos mains, votre corps. Essayez de rétablir la circulation sanguine et de reposer vos yeux. Profitez de la fin d’une partie, de la fin d’un gros combat, d’une grosse quête, que sais-je encore, pour faire les exercices suivants.

D’abord pour les mains. Elles se crispent toujours très vite autour de la souris ou de la manette. Petit exercice : dépliez vos mains, étirez-les au maximum comme font les chats, et restez comme ça pendant 10-15 secondes. Ensuite, vous détendez en fermant et ouvrant rapidement comme si vous pompiez quelque chose, comme des Shadoks. N’oubliez pas votre pouce.

Jeux vidéo Santé : étirement des doigts
Alors, pas mal, mais il faut écarter un peu plus les doigts, et imaginer qu’on les tire en arrière, hein. Mais y a de l’idée, si si !

Concernant les poignets (insérez ici une blague lourde si vraiment vous ne pouvez pas vous retenir), le risque de tendinite ou d’inflammation est très élevé. Pour le minimiser, on ferme les poings, et on tourne doucement les poignets dans le sens des aiguilles d’une montre, et puis dans l’autre. On le fait plusieurs fois. Le but est de faire bouger le canal carpien et les tendons du bras. On termine en gardant le poing fermé et on fait une flexion vers l’avant, doucement, et une flexion vers l’arrière, toujours doucement, plusieurs fois.

Pour le dos et les épaules, on prend le temps de se redresser et de bien respirer par le ventre. Ça soulage les tensions. Ensuite, on entrecroise les doigts, et on étire le tout vers le haut et l’arrière, doucement. On peut continuer en allant de droite et de gauche, toujours doucement, pour ne pas brusquer le corps, en respirant profondément. Et on relâche.

Pensez à vous lever et à faire quelques pas (allez chercher à boire, c’est important de s’hydrater), en étirant doucement vos jambes. Penchez-vous sans précipitation en avant tout en relâchant les muscles, et quand vous sentez que vous n’irez pas plus bas, expirez profondément. Vous verrez, vous descendrez encore un peu.

Jeux vidéo santé : cligner des yeux
Voilà, c’est bien. On ferme les yeux, on se détend…

Enfin, les yeux. Pour les détendre, voici une série d’exercices très simples à faire. Le tout premier : clignez des yeux. Tout le temps. Quand on se concentre, on oublie de le faire, et résultat, la sécheresse oculaire s’installe, les yeux piquent, l’inconfort visuel vous pousse à forcer de plus en plus sur vos yeux. C’est mal. CLI-GNEZ-DES-YEUX.

Si vous le pouvez, fixez toutes les vingt minutes pendant vingt secondes un point à une vingtaine de mètres de vous (20-20-20). Ça aide à relâcher la focalisation du muscle oculaire. Regardez ensuite à droite, puis à gauche, puis en haut, puis en bas, sans tourner la tête, une vingtaine de fois. Puis fermez les yeux encore vingt secondes. Et voilà. Tout simplement.

Vous voilà avec un bon stock de techniques pour que votre corps rouille moins vite. Vous pourrez continuer de jouer sans danger à ce niveau, et de manière plus confortable sur le long terme. Cependant, au moindre doute, demandez toujours conseil à votre médecin. Mieux vaut aller le ou la voir en prévention, plutôt qu’une fois la souffrance installée. Les risques du gaming intensif sont réels sur la santé, alors, prenez soin de vous avant que les gros problèmes n’arrivent.

bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.