CD Projekt Red – De l’importance du courage face à la vilainie

En l’an de disgrâce 2017, jamais on aura vu autant de fuites dans la plomberie chromée du milieu vidéo-ludique. Chaque semaine apporte son lot de données minées, de visuels pris à l’arrache et de joyeux lurons paradant avec leurs biens souvent mal acquis comme des trésors à chérir. En vérité je vous le dis, je vous le crie, JPP des leaks. Et pourtant, au milieu de ce marasme de non-information et de soupçons de coup de comm’ foireux se tient un pilier de la dignité humaine, du respect de soi, en bref, une lumière dans la nuit : CD Projekt Red.

Pour les deux du fond qui ne suivent pas, on parle ici des mecs responsables, entre autres, de la série The Witcher et qui couvent sagement leur prochain bébé dont on a vu qu’un pauvre teaser (à peine) vidéo depuis 2012 mais qui mouille déjà les culottes des fans de RPG, j’ai nommé, Cyberpunk 2077. Et c’est d’ailleurs ce dernier pas encore né qui leur a causé du souci cette semaine parce qu’un malfaiteur, appelons le Jean Hackeur, a décidé qu’il en avait assez d’attendre et il est venu piquer les données du jeu. Et puis il s’est dit que finalement, pourquoi pas crever la poule aux œufs d’or et venir faire du chantage aux bons gars de CD Projekt en les menaçant de rendre les données publiques si le studio n’allongeait pas la thune. Et là, devant des millions de joueurs bouche bée et tremblant des genoux, le studio a publié sur Twitter un texte que vous pouvez retrouver ici mais qui clairement peut se résumer à deux syllabes : « Ba-Lek ».

 

On peut se dire qu’après tout c’est assez logique puisque comme ils l’expliquent, il ne s’agit pas de donnés significatives du jeu et que ce n’est pas représentatif du rendu final, mais je dois avouer qu’au fond de moi quelque chose a forcé le respect dans ce geste de dédain. Et je dois bien reconnaître que j’aurais bien payé un billet d’avion juste pour aller voir la tête de Jean-Hackeur et de ses sbires quand ils ont vu que la mine d’or sur laquelle ils étaient assis était en toc. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Les studios ne répondent que très rarement aux leaks et leur stratégie de comm’ revient souvent simplement à se boucher les oreilles en chantant « la la la ! J’entends pas ! ».

Cette attitude crée une sorte de communication à deux vitesses, avec d’un côté les studios qui suivent leur plan à la lettre, et de l’autre les joueurs qui sont persuadés d’être privilégiés parce qu’ils ont su en avance la couleur du cheval du personnage d’un jeu attendu avant que le studio ne le dise. Exemple criant : le cas d’école qu’est Assassin’s Creed Origins qui n’a même pas montré ne serait-ce qu’un teaser mais dont on aurait déjà des visuels, des informations de gameplay, et même le contenu de son édition gold… On finirait presque par se demander si le code entier du jeu ne va pas être mis à disposition avant son premier trailer.

Si je salue ici la réaction de CD Projekt Red, c’est parce qu’il rajoute lui aussi sa pierre à l’édifice de ce que je pense intimement : il faut que cette bulle des leaks éclate. Les leaks ne sont pas bénéfiques aux joueurs qui naviguent entre non-informations, fausses fuites à réaliser soi-même, et informations qu’ils auraient eu une poignée de semaines plus tard. Elles n’influent pas vraiment sur les studios qui ne changent que rarement leurs plans de comm’. Et enfin elles ne sont pas vraiment bénéfiques à ceux qui viennent chercher ces infos puisque visiblement, elles ne valent absolument rien. Mais surtout, le non-dit et le manque de transparence autour de ces affaires entraine à son tour rumeurs scabreuses et polémiques inutiles.

Alors ce soir, mes petits polonais chéris, je lève mon verre en votre honneur et je vous remercie pour votre franc-parler et votre courage face à la vilainie.

Na zdrowie !

Chibi

Je me suis perdu dans le trou béant et sombre de l’internet, puis j’ai vu de la lumière et je suis rentré. Et maintenant je suis là, et je vous parle. La technologie est formidable, n’est-ce pas ?

1 commentaire
  1. Je lis ça, j’alt+tab sur JVC, et là bim! 2 news de type rumeur/leak qui apparaissent. j’attribue donc à cet article la note de vrai/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.