Les vieux jouent toujours plus aux jeux

Selon une étude de l’AARP (American Association of Retired Persons), les vieux jouent toujours plus aux jeux vidéo et surtout de manière plus régulière. Les raisons sont pour la plupart évidentes mais c’est le détail des chiffres qui est toujours intéressant.

Avant d’aborder rapidement quelques statistiques, précisons tout de même. Déjà, je vais reprendre certains chiffres que vous pouvez retrouver dans l’article de Rebekah Valentine. Ensuite, que faut-il entendre par « vieux » ? L’étude qui témoigne de cette augmentation considère les personnes âgées et américaines de plus de 50 ans. Désolé donc d’avance si vous êtes concernés.

Passons maintenant à l’étude. Vous en trouverez tous les détails ici. Elle a été effectuée par l’AARP, l’association américaine des personnes retraitées, à la fois organisation non gouvernementale et lobby américain. Les fans de South Park la reconnaîtront sûrement puisqu’elle a été parodiée dans la série.

L’étude se base sur un panel de 3737 personnes âgées de 50 ans et plus. Au sein de celui-ci, 1664 ont été identifiés comme joueurs (dans le sens où ils possèdent un support pour le jeu vidéo, y compris juste téléphone) et jouent au moins une fois par mois. Une valeur assez vague mais ça semble être la valeur-étalon de toutes les études du genre. Et premier constat qui ressort, c’est que 49% des femmes interrogées jouent aux jeux vidéo, contre 40% pour les hommes.

old people
Michel les a toutes pécho grâce à son skill sur PUBG Mobile.

S’agissant du rapport au temps de jeu : Les femmes sont 53% à indiquer jouer tous les jours (45% en 2016) là où les hommes ne sont que 39% (35% en 2016). Plus généralement, celles et ceux qui jouent le font en moyenne 5 heures par semaine. Ce qui s’explique assez aisément par le fait qu’ils sont 73% à dire jouer sur leurs téléphones ou sur un support mobile : forcément plus accessibles à tous moments de la journée.

On peut cependant noter que sur les genres de jeux joués, l’étude rejoint les fameux clichés bien connus. Ainsi, 49% des joueurs concernés préfèrent les jeux types puzzle ou de logique, alors que les jeux types « shooter » et action ou aventures sont tous les deux à 5%. Mais c’est à la fois, je pense, une tendance liée à la faible représentation de ces mêmes personnes dans les jeux vidéo (le cinquantenaire ou au-delà n’est que très rarement au centre de jeux) et au ciblage publicitaire qui continue à les lier uniquement à des jeux « pour eux ».

Le reste de l’étude se concentre notamment sur les bénéfices du jeu vidéo dans la vie de tous les jours de ces gens. Et plus généralement du ressenti des personnes au-delà de 50 ans par rapport à cela. Population qui a connu le jeu vidéo en étant jeune, qui bénéficie d’une meilleure santé, et meilleur regard de la société sur le jeu vidéo et sa pratique, tout cela pousse forcément à ce qu’il y ait une augmentation du temps de jeu et du nombre de joueurs et de joueuses âgés. Cette étude, par les différentes statistiques qu’elle présente, laisse même entrevoir de possibles analyses sociales plus approfondies.

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.