Valve passe à la purge

Pas besoin d’être un dictateur totalitaire pour se lancer dans d’importantes purges. Valve a en effet décidé d’exclure un nombre très important de jeux. On arriverait ainsi à près de 3000 “apps” (pas forcément des jeux donc).

Parmi les jeux qui quittent le Marketplace de Steam, aucun nom vraiment connu. Un grand nombre semble provenir d’un éditeur russe, Dagestan Technology. Ce dernier aurait utilisé des faux noms pour mettre en ligne sur la plateforme de Valve des jeux abusant des outils du Steamworks. Il semblerait d’ailleurs que beaucoup d’entre eux étaient disponibles depuis au moins 3 ans. La raison de ce vaste nettoyage paraît être fondée.

DAGESTAN TECHNOLOGY STEAM
Des jeux qui inspirent la confiance

Mais qu’est-ce que le Steamworks ? D’après la page officielle, il s’agit d’un « ensemble d’outils et de services destiné à aider les développeurs et les éditeurs à développer leurs jeux et à tirer le meilleur parti de leur distribution sur Steam »

L’éditeur russe n’aurait donc pas juste tenté de camoufler ses actions. En utilisant différents noms, cela lui aurait permis de profiter du système Steamworks mis en place par Valve pour soutenir les créations et, de manière indirecte, les créateurs. 

Ainsi, tout semble porter à croire que Valve aurait agi afin de sanctionner les abus liés aux outils du Steamworks. Cependant, on ne connaît pas exactement les conditions précises et ce qui définit les abus en question. Mais cela pourrait être des problématiques qui datent depuis un moment déjà, en tout cas c’est ce que l’on peut imaginer au regard de l’ampleur des jeux bannis. 

Mais ce n’est pas tout. Il faut peut-être aussi y voir un nettoyage nécessaire. Au-delà de la problématique économique que cela posait, c’est aussi l’image de Steam qui est ici mise en cause. Faire perdurer sur la plateforme des éditeurs douteux pourrait écorner l’image de Valve. Ce qui pourrait donner un terrain d’attaque à Epic Games une fois encore.

Il ne faut pas oublier que les promotions d’automne arrivent, et c’est un moment important pour la plateforme de Valve. Faire le ménage parmi les offres pourrait être l’un des moyens trouvés pour redorer le blason de Steam. Et évidemment pour attirer encore plus les joueurs et joueuses sur la boutique.

 

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.