Twitch agit, enfin, contre les raids de harcèlement

Le 1er septembre, les streamers de Twitch s’étaient retirés de la plateforme en protestation de l’inaction du site face à la recrudescence de raids haineux par des bots. Twitch agit enfin en proposant plusieurs options de limitation de chat.

Lancé par les streameurs RekItRaven, LuciaEverblack et ShineyPen, le mouvement #ADayOffTwitch a été initié en réaction à la vague intense de raids de trolls sur Twitch. Comme par hasard, ces raids visent particulièrement certaines communautés (LGBTQIA+, racisés, minorités en tout genre) et ont, comme il se doit, recours à de nombreux bots. Comble de la fourberie, ils attaquent même les chaînes hors stream, en spammant les chats de messages racistes pour faire suspendre le compte. Le mouvement a acquis de la traction en attirant l’attention de médias généralistes outre-atlantique, et Twitch aurait subi une perte significative de trafic le 1er septembre.

Amazon en ayant autant à faire de la mauvaise presse que j’en ai à faire du bouquin de Nicolas Sarkozy, tout le monde s’attendait à ce que la réaction de la plateforme reste timide. Néanmoins, Twitch a lancé hier toute une gamme d’options pour limiter le chat, ce qui devrait aider à restreindre les raids. Tout d’abord : vous pouvez rendre obligatoire le fait d’avoir vérifié son compte avec un numéro de téléphone avant de poster dans le chan. D’une pierre trois coups : ça permet d’assurer que cette personne existe, qu’elle sera relativement facilement identifiable en cas de harcèlement ciblé et en plus, Amazon récupère des données. Si c’est pas beau. Il sera impossible pour un utilisateur banni d’une chaîne de revenir avec un compte nouvellement créé avec le même numéro de téléphone (et il lui sera même impossible de recréer un compte s’il a été banni de la plateforme). Si une personne possède plusieurs comptes avec le même numéro, tous ses comptes seront bannis, l’empêchant de simplement basculer sur un alternatif.

Comme souvent avec la modération sur Twitch, les outils sont plus complets que « téléphone ou silence ». Vous pouvez par exemple seulement exiger le numéro de téléphone pour les premiers messages, ou encore autoriser les compte au-delà d’un certain âge de poster sans numéro de téléphone. À vous de voir mais cette gamme d’outils est appréciable pour lutter contre les bots. Twitch reconnaît lui-même que ce n’est pas la panacée et que le combat contre les robots est sans fin, mais ces options devraient grandement aider les streameurs visés par des raids à lutter… au moins jusqu’à ce que les harceleurs trouvent des moyens de contourner ces limitations. Au niveau légal, Twitch a récemment porté plainte contre deux utilisateurs ayant initié des raids.

Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.