Tencent : on touche à tout, même à Nintendo

Lors d’une interview donnée au Wall Street Journal, un officiel anonyme du géant chinois Tencent a expliqué que son entreprise souhaitait, via un partenariat avec Nintendo, exploiter les personnages de la firme nipponne, notamment pour conquérir un nouveau marché. Voyons ça ensemble.

Commençons par le début, qu’est-ce que Tencent ? Il s’agit d’une énorme entreprise chinoise, spécialisée dans le web entre autres choses. Elle fait partie de l’équivalent des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) chinois : les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi). L’entreprise a d’abord commencé en créant une messagerie en ligne qui est devenue leader en Chine, puis en diversifiant ses services, notamment via un site d’enchères en ligne, de services plus sociaux (lecteur multimédia, réseaux sociaux etc…) et enfin, elle est connue en Occident pour son implication dans le marché du jeu vidéo, surtout mobile. En effet, Tencent possède des parts majoritaires dans Supercell (Clash of Clans/Royal), a des actions chez Activision Blizzard (qui possède King et donc Candy Crush), a une grosse part d’Epic Games (40% d’après Wikipédia) et a investi de façon minoritaire un peu partout. Vous comprenez donc que ce n’est pas n’importe quelle entreprise chinoise prise de lubie pour le jeu vidéo, mais plutôt d’un géant dont mon collègue JoK parle de temps à autre dans sa superbe rubrique hebdo.

Ça c’était pour le contexte de manière très succincte. L’histoire de Tencent est longue et passionnante (pour les gens étranges comme moi du moins), et vous en faire un résumé exhaustif me prendrait quelque chose comme 40 pages. Bref, il se trouve que Nintendo et Tencent ont un partenariat de vente ensemble. En effet, Nintendo a un accord avec le géant chinois pour pouvoir vendre des consoles en Chine justement, et en contrepartie, Tencent a l’autorisation d’utiliser des personnages Nintendo pour faire des jeux, sur smartphone notamment.

Cependant, l’accord, bien qu’il ait servi à l’implantation de Nintendo en Chine, qui envisage d’ailleurs de créer des jeux juste pour ce marché (entre autres des jeux de romance pour jeunes femmes), pour Tencent, il revêt un intérêt un peu autre qui nous amène à notre news du jour. En effet, la compagnie chinoise aimerait s’implanter durablement en Occident car elle a déjà un quasi-monopole dans son pays d’origine, il ne lui reste donc que le marché extérieur pour continuer à croitre. Après une tentative pas franchement fructueuse, via le jeu Arena of Valor, de séduire le public américain sur consoles et smartphones, on peut facilement imaginer l’attrait commercial de licences exploitables sur tous les supports ayant une grosse réputation en Amérique et chez nous comme Mario, Zelda, ou plus simplement Pokémon. Cependant d’après l’article du Wall Street Journal, Tencent aimerait apprendre une partie du savoir-faire de la compagnie nippone pour pouvoir mettre un pied durable par chez nous.

Je ne sais honnêtement pas ce que cela présagerait d’avoir des jeux Tencent sur console avec des persos de chez Nintendo. Et bien que je n’aime pas beaucoup l’idée d’une entreprise aussi puissante, je ne pense pas qu’on puisse passer à côté d’un géant pareil dans les années à venir. Espérons à minima que les jeux soient bons.

Avatar
Un Rieur

J'aime tous les jeux, surtout les jeux un peu nazes ou cassés. C'est pas parce que c'est nul que c'est pas bon, et puis j'aime aussi la bouffe, et le JDR

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.