Stadia et les algos prédictifs : ça va trop vite

Lors d’une interview donnée à Edge, relatée par PCGamesN, Majd Bakar, qui est vice président du pôle ingénierie chez Stadia, a déclaré que pour contrer les possibles effets de la latence, le système de Google pourrait « prévoir » les inputs des joueurs. Il a ajouté qu’à terme, Stadia pourrait être amené à être « plus rapide et à mieux répondre » qu’une console en local.

Stadia
Le monsieur qui a donné l’interview, n’a-t-il pas l’air sympathique ?

Mettons de coté les remarques grinçantes et évidentes qui pourraient venir à la simple lecture de ce paragraphe, et réfléchissons un peu plus loin. Qu’est-ce qu’implique un algorithme qui serait capable de « prédire » les actions d’un joueur avant que celui-ci ne les effectue ? Évidemment ça veut dire que les jeux sur Stadia se « joueraient tout seuls ». Ça pourrait sembler être une mauvaise blague, mais est-ce vraiment un mal ? Tant que le joueur pense que c’est lui qui joue, au final l’illusion fait effet. De même, si ce genre d’algorithme vient à se généraliser, on peut imaginer que les jeux de demain useront de prédictions d’input pour aider doucement le joueur (même si c’est déjà un peu le cas).

Bon, vous vous doutez bien que Google, avec un algo pouvant prédire vos actions en jeux, pourrait obtenir des informations sensibles. Sans partir dans la parano, on pourrait penser à de la vente de données aux éditeurs et développeurs de jeux pour créer des titres toujours plus addictifs. Ou dans d’autres domaines, on pourrait imaginer des logiciels de surveillance qui tenteraient de prédire le comportement d’un individu dans une situation donnée.

De toute manière on ne peut qu’extrapoler pour l’instant, Stadia n’est toujours pas sorti, et cette fonctionnalité n’est censée servir qu’à contrer les effets de la latence. Je ne doute pas une seule seconde que si Google peut affirmer que sa prédiction peut fonctionner alors elle marchera. Cependant je ne pense pas que pour l’instant Stadia puisse prédire avec beaucoup de précision les inputs des joueurs, car la prédiction par algorithme est un domaine de l’informatique encore jeune et qui continue de s’améliorer. Bien que certaines applications soient impressionnantes, l’exactitude de ces programmes n’est pas encore au top.

Sans en attendre énormément de Stadia, je reste curieux de voir ce que ce service a à proposer. On en saura plus d’ici quelques semaines.

Avatar
Un Rieur

J'aime tout les jeux, surtout les jeux un peu nazes ou cassés. C'est pas parce que c'est nul que c'est pas bon, et puis j'aime aussi la bouffe, et le JDR

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.