Affaire Pierre Taki : SEGA sortira bien Judgement en Occident

Judgement, le spin-off de la série Yakuza qui a été brièvement retiré des étals japonais par SEGA suite à une affaire de drogue concernant un doubleur du jeu, sortira comme prévu le 25 juin prochain. Un nouvel acteur remplacera le comédien Pierre Taki, ce qui n’est pas une première.

Judgement
Judgement

Une traînée de poudre explosive.

Alors que sous nos latitudes, les doubleurs américains de Devil May Cry 5 semblent pouvoir enchaîner les comportements douteux dans une indifférence relative, au Japon, on ne rigole pas avec l’image propre et respectable que se doivent d’affecter les célébrités, particulièrement dans l’entertainment de masse. Aussi, le retrait temporaire de Judge Eyes (Judgement) des magasins japonais suite au scandale suscité par la nouvelle d’un Pierre Taki pris les deux narines dans le sac de farine n’était pas si étonnant que cela.

L’affaire éclate dans un contexte où la série Yakuza (immensément populaire au Japon) s’est déjà retrouvée sous le feu des projecteurs pour une affaire similaire il y a à peine deux ans. De plus, depuis quelques années, les mondes du divertissement japonais et coréens, particulièrement dans le microcosme des idols, seiyuu et autres talento qui inondent la pop-culture asiatique, ont été frappés par de nombreux scandales  : drogue, scandales sexuelskidnappings, délit de fuite : on est assez loin de l’image d’innocence et de prestige que ce milieu prétend avoir aux yeux du consommateur. La fabrique du rêve voit sa peinture s’écailler quelque peu. Loin d’ignorer ce type de polémiques, les producteurs de SEGA ont réagi brutalement, et retiré Judgement du commerce le temps de trouver une solution : une décision qui a immédiatement fait exploser la côte du jeu en occasion au Japon, et laissé en suspens la sortie occidentale prévue pour cet été.

Pierre T ki ?

Judgement pierre taki
Pierre Taki

Pas de bol pour ceux qui ont cassé leur tirelire et dépensé trois fois le prix nécessaire : Judgement est bel et bien revenu sur les étals après quelques jours de panique. Comme cela avait été fait pour le remake de Yakuza 4, la décision a été radicale (et pose des questions sur la nature permanente ou non d’une oeuvre à l’ère numérique, mais c’est pas vraiment le sujet) : Pierre Taki, connais pas, le jeu sortira bel et bien en Occident le 25 juin, et son personnage sera simplement doublé par quelqu’un d’autre.

Par ailleurs, en parallèle de la décision de SEGA, Square Enix a également fait disparaître le comédien de Kingdom Hearts III, dans lequel il doublait Olaf, l’horrible petit bonhomme de neige de Frozen. Il faut dire que si le nom de Pierre Taki ne soulèvera pas chez nous des stades en délire, il s’agit d’une personnalité très connue au Japon : c’est un musicien de pop et d’electro actif depuis près de 30 ans, fondateur du groupe Denki Groove qu’on a pu par exemple retrouver récemment au générique de la série Devilman Crybaby très remarquée sur Netflix. Depuis une quinzaine d’années, il avait entamé une carrière parallèle très fructueuse dans le cinéma (on a notamment pu le voir dans Shin Godzilla, l’Attaque des Titans ou dans la trilogie Outrage de Takeshi Kitano).

Et c’est donc en évinçant ce personnage de premier plan que SEGA entend faire du damage control au Japon, où l’affaire est donc particulièrement sensible. Evidemment, chez nous, ces questions de doubleurs cocaïnomanes semblent un peu lointaines, et Pete Doherty part en tournée dans une ambiance relativement bonhomme avec son groupe sobrement nommé Pete Doherty and the Puta Madres. Autres lieux, autres mœurs. Mais enfin bref : Pierre Taki ou pas, il nous tarde toujours autant de mettre les mains sur Judgement.

 

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.