Riot Games fait fermer Chronoshift

Riot Games a plus de casseroles aux fesses qu’un magasin d’ustensiles de cuisine, mais ça ne l’empêche pas d’avoir récolté presque 2 milliards de dollars en 2020, et d’avoir de multiples projets en cours. La dernière occupation en date de l’entreprise est d’employer tous ses moyens pharaoniques pour faire taire toute concurrence et, dans le cas qui nous intéresse ici, Chronoshift, un projet amateur.

Chronoshift était un serveur mis en place par des développeurs indépendants nostalgiques des jeunes années de la machine à imprimer les billets qu’est League of Legends, sur lequel une version du jeu vieille de dix ans était jouable. « Était », car il y a quelques jours, Riot Games a décidé de le faire fermer. En effet, l’entreprise ne permet pas l’utilisation ou l’exploitation de contenu sans son autorisation, et a demandé à Chronoshift de lui remettre tous les mods et le code source développés dans le cadre du projet. Après plus de 5 ans de développement sans avoir fait aucun profit ni avoir demandé de fonds à qui que ce soit, l’équipe de Chronoshift ne se laisse pas faire et conteste la demande de Riot. Selon le groupe, les anciens fichiers du jeu sont toujours disponibles sur le site de Riot et leur serveur (toujours en alpha fermé lorsqu’il a été arrêté) et n’a jamais eu pour vocation de faire de l’ombre au jeu officiel.

LoL du passé en 2021, c’est beau le progrès.

Après avoir consulté des avocats spécialisés, les développeurs affirment n’avoir rien fait d’illégal, et un bras de fer juridique risque d’avoir lieu prochainement si les deux partis restent sur leurs positions, mais l’équipe de Chronoshift risque d’avoir une poigne bien faible face à un géant de l’industrie vidéoludique. Affaire à suivre, donc.

En se lançant dans ce genre d’actions pour contrer les projets amateurs, Riot renie ses propres origines. En effet, Internet n’a pas oublié que League of Legends n’est à la base qu’un reskin peu inspiré de Defense of the Ancients (beaucoup plus connu sous le nom de DotA), mod amateur de Warcraft III, qui a lancé la mode très ennuyeuse du MOBA.

Kalkulmatriciel

Cc c Kalkul. J'adore parler à tous les PNJ, mettre des mandales et saboter les coop.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé