Pokémon Unite n’unit pas les fans

Alors là, on l’avait pas vu venir celle-là ! Hier, mercredi 24 juin, la Pokémon Company avait prévu un Pokémon Presents en ligne dans lequel ils devaient annoncer leur nouveau jeu Pokémon. Les fans des petites créatures y sont allés de leurs pronostics sur le titre à venir et, sans trop de surprise, ils espéraient fortement un Pokémon Let’s Go Silver et Gold. Eh bien non. On aura droit, à une date pas encore annoncée, à Pokémon Unite, un MOBA sur Switch et mobiles. Stupeur.

L’une des douches froides les plus surprenantes de ces dernières années, si l’on en croit les réactions des joueurs. Pokémon Unite sera donc un MOBA sur Switch et mobiles avec une fonctionnalité de crossplay. Développé par TiMi Studios, filiale de Tencent (ne pas faire de commentaire méchant, ne pas faire de commentaire méchant, retiens-toi…), le jeu mettra face à face deux équipes de 5 joueurs dans une arène symétrique. Le but, prendre et contrôler des points sur la map divisée en 3 chemins. Les pokémons que l’on contrôlera pourront monter de niveau en combattant d’autres créatures contrôlées par l’IA. Il sera possible de les capturer afin d’emmagasiner des points. En se rendant sur un point de contrôle, ces points seront ajoutés au compteur de l’équipe. L’équipe qui a le plus de points à la fin du temps imparti gagne. Pas de base ennemie à détruire donc comme dans League of Legends et autre DOTA.

Les Pokémons – par contre on ne sait pas encore l’étendue des choix disponibles -, en montant de niveau auront accès à des attaques plus puissantes et pourront même évoluer, leur conférant alors d’autres attaques qu’il sera possible de combiner avec celles de ses équipiers. Au maximum de leur force, ils pourront utiliser des Unite, des attaques ultimes occasionnant beaucoup de dégâts. Si notre Pokémon est trop touché, il pourra aller se soigner sur un des points de contrôle à sa disposition, mais l’ennemi pourra les détruire pour affaiblir la team.

Pokémon Unite 5v5

Voilà pour les principales informations. Alors, oui, il est possible de comprendre la déception des joueurs (à l’heure où ces lignes sont écrites, le compteur de pouces rouges sur la vidéo anglaise explose les pouces verts). Mais en voyant le gameplay qui nous a été proposé, personnellement, moi un non-fan de la licence, je trouve que le jeu a du potentiel auprès d’un public plutôt jeune ou casual qui n’a pas pour idée première d’aller se faire insulter sa génitrice sur LoL. C’est plutôt joli, ça a l’air assez nerveux et très accessible. On n’est peut-être pas à l’aube d’un succès gigantesque à la Pokémon Go mais je pense que le jeu peut trouver son public. Probablement en Chine et dans les pays asiatiques où les jeux sur mobile ont un énorme succès, et ce n’est d’ailleurs sans doute pas pour rien que Tencent est au co-développement avec son studio TiMi, responsable de Call of Duty Mobile, énorme succès en Chine. Et sur la même lignée, puisque Tencent… le jeu sera en free to start, nouveau terme à la mode pour dire que c’est gratuit au téléchargement mais qu’il y aura des microtransactions, sur quoi ? On ne sait pas encore.

Benjamin
Benjamin "Noodles"

Faire des jeux de mots c’est mon dada. J'aime bien tous les jeux aussi. Sauf les mauvais ou ceux qui nous prennent pour des glands.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.