Metroid Samus Returns se montre et Pokémon GO se rate : le récap de l’actu du 24 juillet

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Vous ne lirez pas forcément ce qui concerne le dernier trailer de Fifa 18 ou autre. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : Samus envoie du steak dans Metroid et Niantic rate son événement.

« L’école du gameplé » comme ils disent avant de déglinguer du Metroid

On a beaucoup retenu de l’E3 le micro teasing de Metroid Prime 4, mais on en oublie qu’un jeu Metroid arrive, sur 3DS. Certes, il n’est pas totalement inédit puisqu’il s’agit d’un remake, mais vu l’écart et les modifications apportées comme le tir à 360 degrés, on n’est pas loin d’un nouveau jeu. Bon alors niveau informations, c’est pas maboule, mais nos confrères d’IGN US ont pu capturer près de 15 minutes de gameplay de Metroid Samus Returns mettant en scène la redoutable Samus Aran dans sa traditionnelle tenue de chasseuse de prime.  Par contre pour les intéressés, le site officiel du jeu vient d’ouvrir et devrait rapidement accueillir artworks, images, vidéos et autres informations très rapidement. De quoi vous faire tenir jusqu’au 15 septembre, date fixée par Nintendo et Mercury Steam pour sortir ce Metroid Samus Returns. Pour en rajouter une couche, Prima sortira un guide complet, mais vous en avez l’habitude désormais. Seule exception, ce dernier n’est pour le moment pas annoncé en Europe, mais bon, on s’inquiète pas trop.

« WE CAN’T PLAY ! WE CAN’T PLAY ! »

C’est ce qu’ont chanté des milliers de joueurs au Grant Park de Chicago ce week-end. Après toute une année de mises à jour et de recettes mirobolantes, Pokémon GO organisait son premier gros événement, dans le genre de ce que le trailer du jeu montrait. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu. Les serveurs locaux et les relais de communications n’ont pas tenu le choc et se sont mis à planter continuellement, empêchant les participants, parfois venus de très loin, de profiter du meeting, d’autant plus que faute de connexion, le stream Twitch du meeting a commencé avec une bonne heure de retard. Lorsque John Hank, PDG de Niantic est arrivé sur scène, il a sévèrement été rabroué par la foule au son des « We can’t play ». GROSSE AMBIANCE.

fail event pokemon go recap

Du coup, bon bah, tout le monde étant un peu chafouin, il fallait réagir. Et ce n’est pas les challenges de captures mis en place qui ont arrangé les choses. Les participants ont été incapables d’atteindre les paliers sans leur 4G et l’avancée du challenge général était bloqué à un tiers du rang bronze. Au final, Niantic a débloqué toutes les récompenses pour les joueurs présents sans qu’ils n’aient à terminer les épreuves. On leur a même offert Lugia comme ça, parce que YOLO. Il est vraiment dommage qu’un phénomène comme Pokémon GO n’ait pas pu prévoir de manière plus solide un tel événement, surtout après un an de vie. On espère que cet échec cuisant n’empêchera pas Niantic de réitérer à d’autres endroits du monde.

Ailleurs dans l’actu :

  • Les fonctions en ligne pour Super Mario Odyssey sont confirmées.
  • Y’a une maintenance sur le PSN demain matin entre 9 et 10 heures.
  • Je suis la cible d’attaques répétées de moustiques.
  • J’en ai un peu marre.
  • En plus il fait moche.
Mallory Delicourt
Mallory Delicourt

Rebut de l'Education Nationale, il étudie désormais la géographie de la Temeria, la mécanique de Mario Kart et les méthodes d'infiltration des agents augmentés.