L’Inde bloque des applications mobiles chinoises dont Garena Free Fire

Depuis 2020, des tensions entre l’Inde et la Chine le long de leur frontière commune ont mené à des affrontements armés et à des relations diplomatiques tendues. Invoquant des raisons de risque pour la sécurité, le gouvernement indien avait déjà banni plusieurs centaines d’applications mobiles chinoises sur son territoire. Cette semaine, 54 applications mobiles supplémentaires, dont le jeu Garena Free Fire, ont été bloquées sur le territoire indien en accord avec la section 69A du « IT Act ».

Garena Free Fire

En septembre 2020, le gouvernement indien avait justifié un blocage massif d’applications mobiles chinoises par la section 69A du « IT Act » et avait déclaré que « au regard des informations disponibles, elles [les applications] sont engagées dans des activités préjudiciables à la souveraineté et à l’intégrité de l’Inde, de la défense de l’Inde, de la sécurité du pays et de l’ordre public ». Parmi les applications bloquées en 2020, on retrouve notamment TikTok et PUBG mobile. Le blocage de PUBG mobile avait créé un vide que Garena Free Fire s’était empressé de remplir. L’application a en effet été téléchargée plus de 230 millions de fois dans le pays avant d’être bloquée et il s’agissait du jeu mobile le plus rentable en Inde au cours du troisième trimestre de 2021, selon la plateforme Annie.

La plupart des applications bloquées sont considérées comme des clones d’applications ayant un lien avec Beijing et déjà bannies précédemment, mais le cas de Garena Free Fire est un peu différent. En effet, l’application est développée par une compagnie basée à Singapour. Cependant, Tencent, l’une des plus grandes entreprises chinoises du secteur services internet et mobiles, détient environ 18 % des parts de la société, ce qui, selon le gouvernement indien, justifie son blocage. Les applications concernées ont été retirées de Google Play et l’App Store et ne sont donc à l’heure actuelle plus disponibles sur le territoire indien.

BatVador

Traductrice ascendante topiaire qui aime les city builders, les dystopies et les jeux avec des gens déprimés dedans.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé