Les chiffres de la semaine : prévisions et levées de fonds

Nouvelle semaine pour la nouvelle formule des chiffres : de lundi à vendredi dernier, que s’est-il passé de notable dans l’industrie du jeu vidéo qui n’ait pas de rapport avec un certain virus qui porte en son nom la marque de bière préférée de feu Jacques Chirac ? Des prévisions pour le marché, un changement de politique chez GOG, mais aussi des levées de fonds de tailles variables. Mais commençons dans l’ordre.

Lundi : 55%

C’est, d’après les prévisions de Sensor Tower, la part que devrait représenter les jeux mobiles dans l’ensemble des revenus générés par les applications mobiles en 2022. Pris tout seul, ce chiffre ne sert pas à grand chose. Quelle est la situation actuelle ? Quid du volume total ? Creusons un peu.

En 2019, les jeux représentaient 66% des revenus des applications mobiles, mais il ne faut pas voir une chute du jeu mobile dans les deux ans à venir, il faut juste voir que le marché mobile va encore s’étendre, mais surtout que les autres domaines d’applications vont continuer à trouver des moyens de vous demander de l’argent (et vont plus ou moins réussir, mais c’est un autre sujet).

repas dollars
Un bon repas pour votre téléphone (n’oubliez pas de le nourrir régulièrement)

D’un total de 11,2 milliards en 2019, Sensor Tower prévoit que le marché mobile atteindra les 23,5 milliards en 2022, soit plus du double en moins de 3 ans. Une belle croissance en perspective, y compris pour le jeu vidéo qui devrait donc passer de 66% de 11,2 à 55% de 23,5 (je vous laisse faire le calcul, c’est assez simple).

Mardi : 1 100 000 000$

Pour l’esport en 2020 selon un rapport de Newzoo. Ce qui constitue une belle croissance pour un marché qui pesait 950 millions de dollars en 2019 (soit une croissance de plus de 15% que vous avez pu calculer si vous avez sorti vos calculettes lors de la journée de lundi).

Tout cet argent provient principalement des revenus de sponsoring et des médias (trois quarts des revenus pour être précis), il faut donc, pour que cela continue, une hausse du nombre de fans qui devrait être d’un peu plus de 10% selon les prévisions et également une légère hausse des dépenses de ces mêmes fans.

prize money et prévisions
Ce graphique s’arrête en 2014, en 2019 le total est de 167 millions, essayez de le placer sur cette courbe

Du côté des jeux, c’est sans surprise League of Legends qui génère le plus de vues/revenus/autre unité de mesure et qui rassemble donc le plus de fans. Cependant, il ne faut pas négliger l’esport mobile, ce domaine pourrait se révéler être un relais de croissance très intéressant puisque le nombre de spectateurs a explosé en 2019 avec une croissance de 600% passant de 15 à 98 millions.

Mercredi : 30 jours

Pour vous faire rembourser un jeu que vous aurez acheté sur GOG à partir de là maintenant, quand vous voulez. Cette politique peut paraître surprenante et risquée mais il est bon de rappeler que GOG fournit déjà des jeux sans DRM et est toujours présent. Leur politique basée sur la confiance envers la communauté semble comprise par les joueurs, qui n’abusent pas des libertés laissées par la plateforme, souhaitant la voir survivre, j’imagine.

Cette avancée en faveur des utilisateurs est un pas de plus dans la bataille que se livrent les grands vendeurs de contenus dématérialisés, avec Steam, qui ne change rien, Epic qui finira par vous offrir un jeu par heure si ça continue et Origin et Uplay, dont on évite de parler quand on est poli.

Jeudi : 150 000 000$

Pour Roblox Corporation qui vient de réaliser une levée de fond de série G. Cette levée va permettre aux créateurs de Roblox d’investir dans le développement de leurs infrastructures et technologies. Derrière ce discours très lisse et institutionnel, il faut quand même voir un peu plus loin. Roblox enchaîne les financements depuis sa création en 2006 et ne semble pas encore avoir trouvé un modèle économique viable sans recours aux investisseurs.

Malgré une communauté de 115 millions de joueurs actifs mensuels, et des essais de monnaies virtuelles ou autre, la start-up de bientôt 15 ans continue les levées de fonds successives et en est à sa 8ème lettre de l’alphabet. Ce qui signifie qu’elle vient de solliciter des fonds pour ce qui doit être la dixième fois, la série A n’étant souvent utilisée qu’après un financement initial (seed funding), puis une pré série A. Espérons pour eux que la prochaine levée soit celle de l’introduction en bourse avec des prévisions de monétisation de la communauté bien définies d’ici-là, mais s’ils arrivent à trouver 150 millions en série G, j’imagine qu’ils ont la confiance des investisseurs pour la suite.

Vendredi : 3 000 000$

De seed funding cette fois-ci, pour un développeur US : End Game Interactive. Connus (?) principalement pour leurs créations d’applications comme Pokévision, ils ont aussi eu un grand succès en 2018 avec ZombsRoyale.io.

zombs royale io
Un battle royale… avec des zombies… quelle originalité

Si vous aussi vous ne les connaissiez pas, ce n’est pas très grave, ce qui est finalement intéressant, c’est de regarder de l’autre côté, dans la direction des investisseurs. On peut trouver le CEO d’Unity, Supercell ou encore le fondateur de Twitch. Mais que viennent chercher ces gens vous demandez-vous ? Comme pour Roblox, une communauté active, ici presque 1 million d’utilisateurs actifs quotidiens au plus fort de la réussite, et surtout un discord avec 400 000 membres.

Ces gens savent comment créer des communautés et c’est ce que cherchent avant tout ces investisseurs : des personnes dont le profil est connu et compatible avec leurs produits pour assurer des prévisions de revenus à long terme.

JoK
JoK

J'aime les chiffres, tous les chiffres, et aussi les jeux vidéo mais pas tous

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.