Les chiffres de la semaine : des étoiles et des consoles

L’actualité du business du jeu vidéo depuis la semaine dernière c’est ici : L’armée américaine en opération séduction, les constructeurs de consoles donnent de leurs nouvelles et le crowdfunding de Star Citizen qui continue vers les étoiles. Hop ! C’est parti.

32 800 000

En dollars, pour le montant investi par l’armée américaine en développement de jeux vidéo pour promouvoir l’engagement dans ses rangs depuis 2013. Les arguments sont assez classiques puisqu’il s’agit de donner une meilleure image en montrant aux jeunes quels sont les différents rôles possibles d’un soldat et ainsi voir cet engagement sous une nouvelle lumière. La production de jeux était déjà à l’œuvre depuis le début des années 2000 mais ce que révèle Stars and Stripes c’est la création d’une équipe d’e-sport de l’armée américaine pour parvenir à ce changement de regard.

L'armée c'est cool
Regarde comme c’est fun, tu pourras porter ton pote mort

L’armée sera donc présente à la PAX en janvier pour montrer un autre visage mais également aider les jeunes déconnectés de la société pour les orienter vers le service de la nation selon l’article. Je sais pas pour vous, mais quand on me parle de recruter les gens un peu en marge de la société en affichant un visage sympa tout en étant une machine de mort, ça me fait penser à une secte. J’ajouterai pour les nombreux futurs volontaires que l’armée ne va pas aider les gens à se sentir mieux mais que les gradés bardés d’étoiles essaient juste de les maintenir en vie le temps de leur utilité : pour 1 mort au combat, 10 vétérans se suicident (chiffres bonus). Le recrutement de profils déconnectés n’est pas une nouveauté mais il serait bon de penser à faire mieux que retarder le suicide des personnes fragiles.

86 100 000

PS4 vendues depuis la sortie de la machine fin 2013. Au bout de 5 ans la PS4 a un meilleur score que deux de ses ancêtres (PS1 et PS3) mais reste bien en dessous de la PS2, qui avait atteint les 100 millions pour ses 5 ans. Cette étape de la vie de la console est l’occasion de rappeler qu’aucune PS5 ne sortira en 2018, respectant le cycle de vie d’une console qui se vend toujours bien. Il est probable d’attendre encore 1 ou 2 années avant de voir arriver la prochaine génération chez Sony. 7 années se sont écoulées entre la sortie de la PS3 et celle de la PS4 malgré des ventes moins bonnes, il serait donc illogique de précipiter une sortie pour la « next gen ».

pas la PS 5
Voilà à quoi ne ressemblera pas la PS5

En complément, le post du blog Playstation nous apprend également que plus de 777 millions de jeux ont été vendus durant la période, ce qui fait donc une moyenne autour de 9 jeux par console. Cette moyenne n’ayant aucun sens puisque selon la date d’achat elle ne représente pas du tout le même type de consommation. Pour finir sur ces ventes, il faut saluer la diversité du top 5 des jeux les plus vendus sur la PS4 avec 2 Call Of Duty, deux FIFA et GTA V qui n’est qu’un portage d’un jeu PS3. Bravo aux joueurs de confirmer aux éditeurs que la créativité ne paye pas.

48

Le nombre de modèles différents de Xbox One si Microsoft continue sur sa lancée. Un article de Thurrott nous explique qu’en plus du projet Scarlett, pour la prochaine génération de Microsoft, un nouveau modèle sans lecteur de disque serait en préparation pour 2019 sur la base de la Xbox One. Mais ce n’est pas tout, on apprend également qu’un autre modèle de Xbox One mais version low cost, avec un lecteur cette fois-ci, serait dans les cartons. D’ailleurs, à ce rythme là, je ne serai pas surpris de voir arriver une Xbox One dans un boitier en carton pour une version low low cost.

point commun xbox one
Le design de la manette est le seul point de repère pour l’achat d’une Xbox One

Si la stratégie de Microsoft peut paraître amusante du point de vue des joueurs qui suivent l’actualité, je vous laisse imaginer ce qu’il en est pour le grand public. La multiplication des versions dont la justification est : plus ou moins de puissance avec ou sans lecteur, plus ou moins de place sur le disque dur, avec ou sans sauce… cela n’a pas de sens puisque tous les jeux passent sur l’ensemble de la gamme. Le risque avec la multiplication des modèles c’est la confusion chez le client, mais également le fait que les lettres de l’alphabet sont en nombre limité et qu’il va falloir arrêter de créer 3 modèles par an. Comme si nommer sa troisième console « One » n’était pas suffisant pour troubler le client.

200 000 000

Dollars américains de financement participatif pour Star Citizen. Ce projet pharaonique (donc dirigé par un dictateur pour sa gloire personnelle), en développement depuis 2012 n’en finit pas d’amasser l’argent de ses joyeux donateurs et de faire briller des étoiles dans leurs yeux. Mais ici chez The Pixel Post, celui qui en parle le mieux c’est l’ami Tristan, lui-même ancien backer du jeu ayant eu droit à son remboursement suite à son mécontentement de ne pas voir arriver le jeu avant longtemps. Voici ce qu’il pense de ce gros chiffre :

« 200 000 000. Soit le budget d’un petit film Marvel. Chris Roberts n’a visiblement pas perdu la confiance du public alors que le jeu accumule les retards et vient tout juste de découvrir le concept de chargement dynamique pour éviter que le jeu tourne à 3 FPS. En attendant, Squadron 42 est toujours une chimère, et RSI est tout fier d’annoncer qu’ils ont rajouté UNE planète dans le jeu au bout de 6 ans de développement, considérant qu’ils sont censés remplir 100 systèmes. A une moyenne de 5 planètes par système et 6 ans de développement par planète, le jeu devrait sortir en novembre 5018. »

Chris fait n'importe quoi
-M. Roberts il sort quand votre jeu ?
-Et là le vaisseau il passe en dessous et vrooouum

Malgré les risques de tout reprendre à zéro dans l’intervalle pour cause d’outils obsolètes, espérons que cette fois Chris Roberts et ses équipes arrivent à respecter les délais assez larges que Tristan envisage pour le développement. Plus sérieusement, il est à craindre que si rien de viable ne sort rapidement, le crowdfunding dans le milieu du jeu vidéo pâtisse de l’image de ce projet qui aura su drainer tant d’argent pour si peu de résultats. De plus, les simulations de balades dans les étoiles ayant déjà quelques représentants de qualité, il va être compliqué de justifier un tel coût de développement en comparaison de No Man’s Sky ou Elite Dangerous qui, eux, permettent déjà de s’approcher de nombreuses étoiles.

JoK
JoK

J'aime les chiffres, tous les chiffres, et aussi les jeux vidéo mais pas tous

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.