Les chiffres de la semaine : crunch et dématérialisation

Les chiffres marquants de la semaine écoulée dans le monde du jeu vidéo. Un anniversaire pour une licence en perdition, la notion de crunch sur les jeux AAA et les ventes du nouveau Call Of, c’est ici que ça se passe.

25

C’est l’âge qu’atteindra en 2020 la licence Command & Conquer, l’occasion pour Electronic Arts de nous proposer un remake HD du premier épisode en l’annonçant en grande discrétion sur Reddit pour prendre la température des fans. Tombée dans l’enfer du jeu sur navigateur avec Tiberium Alliance et sur mobile avec Command & Conquer : Rivals, la franchise va être utilisée pour son pouvoir nostalgique chez les amateurs de RTS des années 90. On en attendait pas moins d’EA qui n’avait pas encore profité de l’effet nostalgie sur ses licences enterrées sans gloire. Cette vague de passion pour les jeux rétro pourrait leur permettre de ressortir Road Rash des cartons par exemple, mais pas James Pond, par pitié pour nos yeux.

command & conquer rivals
Le passage sur mobile, un moment douloureux

Qui dit EA dit aussi méthodes commerciales parfois contestables. Si pour les autres éditeurs la question de savoir si des micro-transactions seraient intégrées au remake HD ne se posait pas vraiment, c’est la première question sur Reddit à laquelle EA a répondu directement. La réponse est qu’il n’y aura pas de micro-transactions mais, qui sait, si le remake venait à avoir beaucoup de succès, peut être qu’ils changeront d’avis.

 

100

Heures de travail hebdomadaires chez Rockstar pour RDR 2 et ses testicules thermoréactifs en 3D. Dans une interview donnée à Vulture, Dan Houser a vanté les mérites des équipes du jeu qui ont pu parfois atteindre ce nombre d’heures de travail par semaine lors de la période de « crunch » de la production du jeu. Cet épisode met en avant des pratiques managériales désastreuses qui font partie des habitudes d’une partie de l’industrie. Houser allant même jusqu’à dire qu’il n’y a pas d’autres moyens pour réussir à produire un jeu aussi ambitieux que « GTA avec des chevaux ». On pourra lui expliquer que la gestion de projet est un domaine qui donne des outils pour régler ce type de problème et ainsi éviter le crunch tant décrié : plus d’embauches ou plus de temps de développement pour les pistes les plus simples.

Red dead 2
Quand les RH passent dans l’open space

L’histoire a fait beaucoup de bruit et a entraîné son flot de commentaires sur Twitter notamment. Certains dénonçant clairement ces pratiques, d’autres mettant en avant la réussite de ceux qui ne font pas appel à ces méthodes de crunch. Ces réactions ont même poussé Dan Houser à revenir sur ses déclarations de manière maladroite (en réponse à Kotaku) évoquant que cela ne touchait que l’équipe d’écriture composée de très peu de gens. Oubliant au passage qu’après l’écriture, il faut des personnes pour intégrer cela dans le jeu. On notera tout de même dans les réactions celle d’un influenceur français qui a trouvé le moyen de justifier ces pratiques tout en se mettant en avant, bravo à lui, certains ne déçoivent jamais dans la médiocrité.

 

50%

C’est la baisse, sur le premier week-end, des ventes de Call Of Duty par rapport à l’épisode de l’année dernière au Royaume Uni. Ce départ en fait la moins bonne vente de la licence depuis 2007 et le premier Modern Warfare. Serait-ce la fin de Call Of ? Pas du tout, puisque cela le place en deuxième position pour un premier week-end sur l’année 2018, juste derrière FIFA 2019. Il prend même la première place sur la semaine en question. En revanche, les ventes du jeu en dématérialisé ont battu les records selon Activision puisqu’ils annoncent avoir plus de joueurs connectés que pour l’épisode de l’année dernière sur la même période de temps après la sortie. De plus, sa sortie en avance ne permet pas une comparaison aussi facile que les autres années et il faudra sans doute voir après la période des achats de Noël pour pouvoir en tirer des conclusions sur les ventes physiques.

CoD BO 4
Tout en finesse

Ce changement de mode de consommation (déjà visible sur les ventes de FIFA) amène à se poser des questions sur les prochaines générations de consoles. Au regard de la transition en cours, on peut voir que Microsoft avait sans doute pris un peu trop d’avance dans la course au tout dématérialisé au moment de l’annonce de la Xbox One. Mais ces investissements et les rumeurs de consoles uniquement propulsées par le cloud pour un avenir proche semblent être des choix payants. On retiendra que ce que Microsoft a voulu imposer par son statut de constructeur a été réalisé par les éditeurs qui ont tout à gagner dans la suppression de coûts sans baisser le prix pour l’utilisateur final (et au passage détruire le marché de l’occasion).

JoK
JoK

J'aime les chiffres, tous les chiffres, et aussi les jeux vidéo mais pas tous

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.