Le patch 1.2 de Cyberpunk 2077 retardé à mi-mars

CD Projekt a annoncé retarder la sortie du gros patch 1.2 pour Cyberpunk 2077 pour la moitié du mois de mars (sans pour autant de donner de date précise) à cause des nombreux soucis encore présents suite à l’attaque informatique dont ils ont été victimes au début du mois de février.

Souvenez-vous, au début du mois, nous apprenions que CD Projekt avait été victime d’une attaque informatique sans précédent pour l’entreprise. De très nombreuses données personnelles des employés du studio polonais ont été volées, ainsi que des codes source de Cyberpunk 2077, The Witcher 3 ou encore du Gwent. Cette attaque a mis un sérieux coup de frein au travail des développeurs qui planchaient depuis des semaines sur des gros patchs de réparation de Cyberpunk 2077, qui en a cruellement besoin, entrainant le report de la version 1.2 annoncée sur Twitter par le studio. Bloomberg, par l’intermédiaire de l’indispensable Jason Schreier, nous apprend après discussion avec plusieurs sources internes que les employés ne peuvent quasiment pas travailler sur le jeu depuis maintenant deux semaines.

En effet, les conditions sanitaires en Pologne, couplées aux dommages énormes causés par l’attaque, font que la plupart des employés ne peuvent plus avoir accès à leurs postes de travail. Le pôle IT a complétement bouclé l’accès au réseau interne de l’entreprise (donc les employés en télétravail ne peuvent plus se connecter) et a rappelé nombre d’ordinateurs afin de les scanner et de les analyser pour trouver toute trace d’intrusion. On serait tenté de voir dans tout cela une certaine ironie : CD Projekt, réputé pour sa pratique du crunch extrêmement sévère, se voit obligé de mettre tous ses employés en vacances forcées. Mais en regardant à plus long terme, cette interruption du travail ne va faire que pénaliser les développeurs lorsque les conditions reviendront à la normale. Ils devront alors travailler d’arrache-pied afin de respecter leur délai de livraison du patch réclamé par les joueurs déjà très déçus du lancement de Cyberpunk 2077, sans compter le sacré coup au moral apporté par la vente aux enchères des codes sources de leurs jeux de la part du hacker.

Benjamin "Noodles"

Faire des jeux de mots c’est mon dada. J'aime bien tous les jeux aussi. Sauf les mauvais ou ceux qui nous prennent pour des glands.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé