Un re-remaster pour Kingdoms of Amalur : Reckoning prévu pour août

Kingdoms of Amalur : Re-Reckoning, c’est son nom pour de vrai, s’est dévoilé par accident sur le Microsoft Store.

THQ Nordic, qui s’enorgueillit désormais de son statut d’éditeur-nécromancien de jeux plus ou moins oubliés au point de l’afficher sur sa bio Twitter, s’est vu forcer la main la semaine dernière (quoique ?) et a vite réagi en confirmant la sortie prochaine du remaster de Kingdoms of Amalur : Reckoning. Vraisemblablement attendu le 18 août prochain sur PC, PS4 et One, en attendant une confirmation qui devrait tomber à la faveur d’un des événements prévus dans le courant du mois de juin, Re-Reckoning s’accompagnera de « graphismes magnifiques et [d’]un gameplay affiné » (que sont devenus les QTE ?), dans une version intégrant les DLC sortis à l’époque.

C’est Kaiko Games, déjà derrière les versions remastered de Darksiders et Legend of Kay, qui s’est vu confier le chantier du titre paru en 2012 sous l’égide d’EA, ce qui n’a pas dû être de tout repos. Kingdoms of Amalur s’était en effet distingué par son large terrain de jeu, si large qu’il est venu par deux fois à bout de mon désir de le parcourir, brûlant en quelques heures, et par une répétitivité quelque peu abrutissante, mes envies de fantasy. Il avait pourtant pour lui une direction artistique chatoyante et un système de combat dynamique qui, associés à une relecture des lieux communs de la littérature fantastique par l’écrivain R. A. Salvatore, avaient su convaincre la critique et un noyau dur de fans.

Cela n’aura pas suffit à faire du jeu un succès et son développeur 38 Studios coulera peu de temps après sa sortie, entraînant avec lui le projet de MMO ancré dans le même univers, dont le développement avait semble-t-il commencé. THQ Nordic, alors en pleine montée de puissance, acquit les droits de la licence en septembre 2018. Si les images ci-dessous (du jeu d’origine) chatouillent vos envies de destinée grandiose, ne demandez toutefois pas leur avis à Zali et Jok. Cherchez la 268e place.

Seastrom
Seastrom

C'est la Loire qui coule dans les veines de Seastrom, mélangée aux subtilités de la vaporwave. Possibilité de l'amadouer en lui parlant Dreyer et Digimon.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.