L’indé matin : Night Skate

C’est un nouveau lundi miteux qui se dessine, et pour ne pas céder à la morosité du début de semaine, l’indé matin met en lumière un jeu indépendant, tout juste ou bientôt sorti, qui nous a tapé dans l’œil. De quoi repartir du bon pied, avec curiosité en bandoulière et foi en l’humanité. Ollie au clair de Lune, cette semaine, avec Night Skate.

Une fois n’est pas coutume, c’est un jeu à sortir exclusivement sur smartphone qui nous intéresse aujourd’hui, et ce pour une raison simple : développé par deux frères, Luke et Clay Williams, officiant sous le nom d’Odd Animal, Night Skate a une très jolie gueule. Un argument à nos yeux suffisant pour s’attarder dessus.

Chloé profitait il y a peu des côtes ensoleillées d’OlliOlli World, on a voulu y répondre par un jeu de skate plus modeste vadrouillant à l’heure du loup. Night Skate multiplie ainsi les niveaux de nuit et mise moins sur l’enchaînement de tricks complexes que sur son ambiance, et pour cause : il se pratique à un bouton, ou une touche sur l’écran. S’il garde la simplicité d’approche de l’endless runner et ses niveaux infinis, c’est néanmoins en levant le pied sur son aspect course à la mort. Nulle accélération du défilement ne viendra presser notre ride nocturne, mais gare tout de même aux obstacles à dépasser, plots et mouettes parmi d’autres.

Si vous n’êtes pas aussi souple du stick que vous aimeriez l’être pour enchaîner les figures, cette approche simplifiée pourrait s’avérer un bon moyen de vous occuper pour les prochaines heures, d’autant plus que la fratrie Odd Animal, qui semble versée dans la composition, a pensé à intégrer un lecteur de sa soundtrack à même le jeu. Le seul extrait entendu dans le trailer, derrière les effets sonores énergiques, nous laisser à penser que ça pourrait être une bonne idée. Et on attend d’en entendre plus des frères Williams, leur site indiquant qu’ils sont à l’œuvre sur un projet plus ambitieux.

Night Skate sera disponible sur iOS et Android le 22 février.

Bonus. Et comme c’est dur de faire un choix excluant en plus d’un format réduit pour cette semaine et les deux prochaines, on vous signale également les sorties de Doki Doki Ragnarok (14/02, PC), mignon visual novel et dating sim viking où les raids sur des villages s’apparentent à des rendez-vous, et de Crown Delights Deli (16/02, PC), visual novel également et free-to-play pour sa part, qui demande de faire des choix entre plusieurs parlés pour s’adresser aux clients du magasin dont on est le caissier.

Les autres sorties de la semaine, Elden Ring compris (ouiiii !), sont à voir du côté des miettes de Zali.

Seastrom

C'est la Loire qui coule dans les veines de Seastrom, mélangée aux subtilités de la vaporwave. Possibilité de l'amadouer en lui parlant indés et D&D (Dreyer et Digimon).

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé