Heroes of the Storm : la vraie fin est proche

Ça y est, la véritable fin est proche. Heroes of the Storm (HotS) n’a jamais réussi à s’envoler malgré des idées novatrices et une collection de champions charismatiques. Le MOBA de Blizzard passe donc en phase de « maintenance », à l’instar de Starcraft II.

Le trailer d’origine.

En juin dernier, HotS fêtait ses 7 ans. En juillet, Blizzard décide qu’il est temps de tourner définitivement la page de ce MOBA (Multiplayer Online Battle Arena ou arène de bataille en ligne multijoueur, ce que personne ne dit). L’éditeur californien n’abandonne pas encore totalement le jeu, puisque la note de mise à jour du 8 juillet dernier indique qu’il y aura encore un suivi continu et que Heroes of the Storm sera toujours accessible. C’est seulement l’ajout de contenu supplémentaire, notamment dans la boutique, qui est stoppé. En tout cas, pour l’instant :

Nous allons continuer de nous occuper de Heroes comme nous le faisons pour nos autres jeux au long cours, StarCraft et StarCraft II. Nous allons poursuivre les changements de saisons et les rotations de héros. La boutique en jeu restera opérationnelle, mais nous ne prévoyons plus d’ajouter de nouveau contenu achetable. Les prochaines mises à jour se concentreront sur la mise en place de correctifs et la durabilité du client, sans oublier les éventuels équilibrages nécessaires.

Note de mise à jour Blizzard du 8 juillet 2022

Pour compenser cette annonce qui ne surprendra pas grand monde, Blizzard a décidé de faire un geste. Un petit geste, plutôt : offrir à tous les joueurs et joueuses une monture épique, le Lézard Arcanique. Une compensation un peu faiblarde. On aurait pu imaginer l’accès gratuit à tous les champions ou en tout cas quelque chose capable de vraiment marquer le moment, mais non, Blizzard reste Blizzard, même lorsqu’il veut être généreux.

Pour rappel, l’histoire de Heroes of the Storm, c’est celle d’un projet ambitieux faisant s’affronter les héros des grandes licences de Blizzard dans un format assez unique, mais arrivé beaucoup trop tard. Une tentative tardive pour le studio californien de rattraper leur manque d’intérêt pour le genre du MOBA, et qui a permis l’émergence de Dota 2 et de League of Legends. D’ailleurs, ce dernier est le fruit du studio Riot Games, fondé en 2006 par des moddeurs de Warcraft 3 et quelques membres de Blizzard. L’épisode le plus marquant lié à ce jeu reste celui de sa scène esportive. Celle-ci survivait malgré un débranchement officiel annoncé à la surprise générale en décembre 2018. Je vous invite à lire cet excellent article publié en 2019 qui revient sur l’histoire de la scène esportive d’Heroes of the Storm, et en particulier en France et qui montre bien la lente agonie du jeu engagée par Blizzard au détriment de la vitalité des structures, des équipes, et de sa communauté de joueurs et de joueuses.

Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.