Sony annonce la fin de SingStar pour janvier 2020

Ça y est, Sony a pris sa décision : au 31 janvier 2020, les serveurs SingStar vont fermer. L’annonce peut paraître anecdotique mais il s’agit là d’un titre majeur de l’histoire de la PlayStation. Et la fin officielle d’un monument de la casualisation vidéoludique.

C’est la fin de la belle aventure SingStar. Le premier opus était sorti en 2004, le dernier en 2017. Une série de jeux qui s’étale sur 13 ans et donc près de 15 ans d’exploitation. En effet, Sony a annoncé officiellement que les serveurs dédiés aux jeux seraient désactivés, ce qui empêchera ainsi les possesseurs de PS3 de pouvoir faire un karaoké sur les musiques de leur catalogue en ligne. Y compris celles achetées auparavant.

singstar sony fin

Mais cela ne devrait pas empêcher les nostalgiques de ressortir leur PS2 et leurs micros pour s’adonner à des massacres de célèbres tubes musicaux. Car oui, comme souvent, le support CD sauve la mise dans ces cas-là.

On rappelle quand même que SingStar a pas mal chamboulé durant son âge d’or le paysage du jeu vidéo. À cette époque, la PS2 se vendait par palettes à destination d’un public orienté adolescents et jeunes adultes. Il fallait compter surtout sur Nintendo pour le placement sur un segment familial et jeunesse et retrouver donc un jeu de karaoké sur PS2, c’était plutôt étrange. Mais cela relevait en fait du coup marketing parfait. Tout un nouveau public devenait acheteur potentiel de la console, et du catalogue qui allait avec. Si les US n’ont pas été très conquis, c’est tout l’inverse pour l’Europe et l’Australie, avec un total de près de 16 millions de jeux (tous épisodes confondus).

Un succès qui a ouvert la voie aux séries Guitar Hero, Rock Band et autres suites pour la génération suivante. Et ce n’est pas une surprise de voir Twitch récupérer le phénomène avec les lives Twitch Sings. Une vague de casualisation qui a apporté pas mal d’air frais en termes de contenu mais aussi de public, et qui continue de le faire. N’en déplaise aux partisans de l’élitisme vidéoludique.

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.