Elite Dangerous : l’accès à Horizons rendu gratuit

Annoncé il y a maintenant plusieurs semaines, le DLC Horizons a été rendu gratuit. Un beau cadeau qui pourrait permettre au jeu de simulation spatiale de gagner un nouveau public, avant les futurs ajouts attendus pour 2021.

Cela avait été annoncé il y a environ un mois par l’équipe de Frontier Developments : dès aujourd’hui, lorsque vous achetez Elite Dangerous, le DLC Horizons est inclus dedans. En témoigne d’ailleurs la disparition sur Steam du DLC. Sachant que celui-ci coûtait une trentaine d’euros, c’est une bonne affaire. De quoi profiter directement, entre autres, des atterrissages à la surface de planètes, de la fabrication d’armes ou encore de l’exploration via les véhicules de reconnaissances.

Comme dans des cas similaires, la question est souvent la même : qu’en est-il des joueurs et joueuses qui avaient payé pour obtenir le DLC ? C’est d’autant plus un problème qu’à l’époque de la sortie d’Horizons, en 2015, celui-ci avait été vivement critiqué car apportant très peu d’éléments supplémentaires par rapport à son prix. Au point que Frontier Developments avait dû rendre gratuit le DLC Beyond. Bref, pour compenser le passage à la gratuité d’Horizons, celles et ceux qui l’ont acheté avant le 26 octobre obtiendront une peinture azure exclusive. Maigre compensation mais compensation quand même.

La décision de rendre gratuit Horizons peut s’expliquer par un jeu vieillissant et à la concurrence croissante. En effet, Elite Dangerous a désormais 6 ans. Maintenir payant l’accès à des fonctions devenues presque basiques comme l’atterrissage ou les opérations à plusieurs paraît anachronique. L’autre raison pourrait être la volonté de conquérir un public jusque-là réticent. Le succès de Star Citizen, malgré les critiques concernant son modèle économique, prouve qu’il y a un marché. Améliorer l’offre de base peut être un moyen pour Frontier Developments d’augmenter sa base de joueurs et de joueuses. Un choix plutôt malin avant la sortie du prochain DLC, Odyssey, attendu pour 2021.

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé