EA prépare un jeu Le Seigneur des Anneaux

Et il sera sur mobile sous le nom de The Lord of the Rings : Heroes of Middle-earth. Oui, vous avez lu cela avec sûrement la même pointe de déception que moi et j’en suis presque désolé. Cependant, cette annonce marque aussi le renouvellement de partenariat entre EA avec la Saul Zaentz Compagny qui gère indirectement les droits liés aux travaux du grand J.R.R. Tolkien. De quoi peut-être se réjouir un peu plus.

middle-earth-heroes

The Lord of the Rings: Heroes of Middle-earth est, comme l’indique EA dans son annonce, un jeu mobile (iOS et Android) free-to-play développé par Capital Games. Plus précisément, il s’agit d’un « collectible RPG », c’est-à-dire que, si on peut s’attendre à des combats au tour par tour, le cœur du titre est en fait occupé par un système de collection. En l’occurrence, on peut s’attendre à l’acquisition des nombreux personnages de l’univers du Seigneur des Anneaux. Le titre The Lord of the Rings: Heroes of Middle-earth rappelle en effet un certain Star Wars: Galaxy of Heroes, autre « collectible RPG » sur mobile de… Capital Games et EA. La description du jeu basé sur l’univers de Tolkien sonne donc un brin excessive et omet le poids des achats en jeu sur ce type de contenu :

The Lord of the Rings: Heroes of Middle-earth proposera une narration immersive, du combat au tour par tour, un système de collections étoffé et un large panel de personnages provenant des univers du Seigneur des Anneaux et du Hobbit.

Citation provenant du communiqué de EA

Mais cet accent mis sur la « collectionnite » ne veut pas dire que cela affectera le succès commercial du jeu, bien au contraire. Il suffit de jeter un œil à Star Wars: Galaxy of Heroes que je prenais en exemple un peu plus haut : il est à plus de 1,7 millions d’avis sur le Google Play Store pour une note globale de 4,2 sur 5. On en saura un peu plus de toute façon à l’ouverture de la bêta du jeu dans le courant de l’été, mais on comprend mieux l’intérêt d’EA d’utiliser la licence Seigneur des Anneaux.

Terminons enfin avec un petit paragraphe qui redonnera peut-être un peu d’espoir aux fans déçus par l’annonce. Comme je le précisais en introduction, ce nouveau jeu signe aussi l’officialisation du renouvellement de partenariat entre EA et la Saul Zaentz Compagny. Cette dernière, via la division Middle-earth Entreprises, s’occupe de l’ensemble des droits liés aux créations de Tolkien. Ce partenariat avait déjà eu lieu il y a quelques années avec des jeux Seigneur des Anneaux édités par EA dont certains étaient plutôt bons, comme le beat’em all Le Retour du Roi en 2003 ou le jeu de stratégie La Bataille pour la Terre du Milieu en 2004. Le contexte aidait beaucoup, puisque c’était pendant la période de sortie en salle des films Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson. Le succès planétaire de la saga a bien évidemment amené EA à profiter de l’opportunité marketing. Or, cet automne, arrive sur Prime Video une série Seigneur des Anneaux intitulée Les Anneaux de Pouvoir. Si le premier trailer n’a pas vraiment convaincu, un succès retentissant pourrait amener EA à relancer pleinement la machine autour de l’univers de Tolkien, cette fois sur des supports et concepts plus ambitieux.

Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.