EA sur le point d’acheter Codemasters

Electronic Arts est bien décidé à faire l’acquisition de Codemasters. Pour preuve, l’éditeur américain a fait une offre de plus d’un milliard de dollars. Une somme impressionnante, mais qui semble faire sens pour les deux acteurs.

Codemasters, surtout connu pour ses jeux de course de voitures, pourrait donc être intégré au monstre EA. L’accord serait validé au début de l’année prochaine, pour un total qui avoisinerait les 1,2 milliard de dollars. Une somme colossale mais qui fait suite à l’offre d’un autre important acteur du jeu vidéo, Take-Two Interactive. En effet, quelques jours avant de recevoir la proposition d’EA, Codemasters avait reçu celle de l’éditeur de la série GTA. Ce dernier espérait convaincre avec pas moins de 973 millions de dollars. Apparemment la contre offre de près de 300 millions supplémentaires par EA a été préférée par l’entreprise britannique.

Codemasters jeux

Un achat qui paraît être dans l’intérêt des deux concernés comme le président de Codemasters l’indique :

Nous pensons que cette union offrirait un avenir passionnant et prospère à Codemasters, en permettant à nos équipes de créer, de lancer et de proposer des jeux plus grands et meilleurs à un public extrêmement passionné.

Gerhard Florin, président de Codemasters

Une idée partagée par le PDG d’Electronic Arts dans un communiqué :

Nous pensons qu’il y a une opportunité très intéressante à réunir Codemasters et Electronic Arts pour créer de nouveaux jeux de course extraordinaires et innovants pour les fans. Notre industrie est en pleine croissance, la catégorie des jeux de course se développe et, ensemble, nous serons en mesure de prendre la tête d’une nouvelle ère de divertissement basé sur la course.

Andrew Wilson, PDG d’Electronic Arts

Concrètement, qu’est-ce que ça signifie ? Et bien que les licences Codemasters passeront sous le giron d’EA. Cela concerne notamment les jeux Formula 1 ou la série de jeux DiRT (version renommée des Colin McRae suite à la mort de ce dernier). Un moyen pour l’éditeur américain de s’étendre sur le marché du sport automobile pour l’heure largement dominé par des grands noms comme Gran Turismo et Forza. C’est aussi une acquisition intéressante au moment du passage à la nouvelle génération de consoles. De quoi s’offrir à la fois des licences connues et un savoir-faire (pas forcément convaincant cela dit d’après JoK).

Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé