Dragon Quest Builders 2 : cultivez un potager bio !

Dragon Quest Builders 2 s’est un peu plus dévoilé à la Tokyo Game Show 2018. La démo a permis de découvrir quelques ajouts dont un très mignon : une ferme !

L’histoire débute sur un bateau, puis continue sur une île qu’il faudra rebâtir. Ça tombe bien, parce qu’on est des bâtisseurs. On rencontre un petit pote, Malroth/Sidoh, (c’était le boss de Dragon Quest II), et une autre petite pote, Chaco, qu’il va falloir nourrir.

Mais la terre est devenue stérile ! Mais pas de panique : il suffit de construire un épouvantail et de le planter. C’est bien connu qu’un épouvantail lave la terre de toute sa pollution et redonne vie à la biomasse. Nos dirigeants devraient s’inspirer de ça, et planter des épouvantails partout. BREF ! Ne donnons pas de mauvaises idées.

Une fois l’épouvantail planté, les habitants qui vous auront rejoint d’ici là auront la subite envie de labourer le pourtour de celui-ci, et hop ! Vous pourrez planter des graines, et venir récolter le fruit de votre dur labeur par la suite. C’est pas beau, ça ? Moi, je trouve que si. Bien sûr, il faudra faire attention aux monstres qui pourraient avoir envie de bouloter vos plants ou simplement venir les saccager.

En ajoutant à cela le sprint, une para-voile, un meilleur inventaire, une gestion des fluides, des bateaux, et un monde plus ouvert (à priori), ce nouvel opus commence à réellement devenir intéressant.

Le présupposé de départ est toujours une drôle d’ode gênante à la valeur travail et à la réduction de l’être humain au simple rang d’ingénieur architecte, mais bon. Sans parler du pouvoir qui se transmet par le sang (les légendaires bâtisseurs et bâtisseuses le sont obligatoirement de parent à enfant) et la prolongation du mythe de l’élu. C’est dans l’air du temps, non ? Et puisque c’est quand même le gameplay qui veut ça, que le but est de faire un Minecraft nippon, faut pas non plus chercher un renouveau des valeurs présentes dans un si petit scénario.

Alors, bâtissons, détruisons et reconstruisons en chœur, afin d’ordonner l’abominable Nature, Mère de la Vie et du Chaos ! Chassons les Ténèbres et ramenons le Soleil et la Beauté ici bas ! Oui, mais faisons-le dans un joli monde tout sucre, avec de jolis graphismes et de jolies musiques répétitives (j’espère quand même moins que dans le premier opus). A suivre, donc, puisque Dragon Quest Builders 2 sortira au Japon le 20 décembre 2018.

bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.