Ballade en Portia et Dragon Ball FighterZ : le récap de l’actu du 22 janvier

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : Dragon Ball FighterZ, et l’accès anticipé pour My Time at Portia.

Dragon Ball FighterZ, que le fight commence !

Dragon Balls

Ah non, c’est que le 26 janvier. En attendant, Arc System Works fait monter la mayonnaise en balançant une petite bande annonce fort sympathique et en levant l’embargo sur le test. Il y a même déjà des astuces pour pouvoir débloquer tel ou tel personnage. Cool.

Il faut reconnaître que l’univers est vraiment bien rendu. Pour une fois, ça fait plaisir. En terme de jouabilité, vous avez devant les yeux un bon jeu de baston en 2,5 D, avec des combats vraiment dynamiques notamment grâce à la vitesse des persos, la possibilité de se tp, et une subtilité de combos intéressante pour les gros joueurs qui connaîtront chaque personnage sur le bout des ongles. Un titre phare, en somme, en ce début d’année.

Mais pour moi, il est moins marrant que Mortal Kombat X où les fatalities me faisaient grincer des dents à chaque fois. En tout cas, les fans de l’univers devraient adorer, pro-jeu de combat ou tout nouveau.

Pour me détendre, je vais passer My Time at Portia

Et puis, tranquillement, il y a ce petit jeu tout mimi qui arrive en accès anticipé sur Steam le 23 janvier. Il a vu le jour grâce à une campagne sur Kickstarter pour Pathea Games, et il sera disponible durant le troisième trimestre 2018 sur PS4, Switch, One…

Un jeu bac à sable où je vais pouvoir reprendre l’atelier de mon grand-père, couper du bois, faire pousser mes légumes ou encore explorer et taper de vilains monstres qui voudraient bien croquer ma délicieuse jambe. A mi-chemin entre Animal Crossing et Harvest Moon paraît-il, ou encore Dark Cloud 2 et Stardew Valley (le jeu le plus téléchargé sur Switch en 2017. Bim. En une news, j’en fais 2… Cadeau.). J’espère qu’il me permettra de me consoler de la fermeture de Neverland, le studio créateur de l’excellentissime Run Factory 4 sur 3DS.

Je rends l’antenne, Simone !

bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...