Des développeurs de Metroid Dread ne sont pas crédités

Plusieurs développeurs ayant œuvré sur Metroid Dread se plaignent de ne pas avoir été crédités dans le générique du jeu.

C’est le site espagnol Vandal qui a relevé l’affaire, lorsque le 12 octobre, l’artiste 3D Roberto Mejias exprimait ses félicitations à toute l’équipe du jeu pour la sortie réussie de Metroid Dread, tout en s’étonnant de son absence dans les crédits du jeu. L’artiste travaillait pour le studio MercurySteam. Tania Penaranda, animatrice 3D, constate également que son nom n’apparaît pas dans les crédits. Pourtant, tous deux ont vu les fruits de leur travail dans le jeu et ont passé plusieurs mois à œuvrer sur Metroid Dread. Deux autres sources anonymes sont également concernées, tout en constatant que la pratique est apparemment monnaie courante.

Metroid Dread Samus Aran
Le salarié s’organisant en syndicat pour faire pression sur le patronat – Gravure – 1895

Le studio de son côté se justifie par une règle interne, qui voudrait que toute personne ayant travaillé sur un jeu moins de 25% du temps de développement ne sera pas crédité. Metroid Dread ayant eu une gestation particulièrement longue, entre trois et quatre ans, les 8 mois de Roberto Mejias, et probablement des autres sources, sont donc effacés pour le studio. Roberto Mejias, lui, pense que cette absence vient des conditions de son départ. En effet, MercurySteam impose un préavis de 42 jours avant tout départ, soit bien plus que les 15 jours minimum du droit espagnol, susceptibles de déclencher une pénalité financière en cas de non-respect. Lui et ses collègues seraient donc concernés par cette clause quelque peu discutable.

Quoi qu’il en soit, le respect des crédits des développeurs dans les jeux vidéo est un vrai sujet. Maintenant que les productions deviennent de plus en plus grosses, les studios ont tendance à omettre certaines des contributions dans le générique. Le problème était similaire fut un temps dans le cinéma, avant que les syndicats de techniciens ne fassent pression sur l’industrie et exigent que toute personne ayant œuvré sur un film soit créditée. D’où l’importance des syndicats et de l’organisation des travailleurs.

Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé