Deadly Premonition 2 arrive sur Switch en juillet

Deadly Premonition 2, la suite du jeu culte, sortira le 10 juillet sur la Nintendo Switch. L’occasion de remettre les mains sur la meilleure adaptation de Twin Peaks en jeu vidéo.

Annoncé lors du Nintendo Direct du 5 septembre dernier, Deadly Premonition 2 arrivera dans nos consoles cet été. Pour rappel, son prédécesseur est sorti en 2010 sur Xbox 360, PS3 et PC, fortement inspiré de la série Twin Peaks, où l’on incarne un détective enquêtant dans une petite ville américaine sur le meurtre d’une jeune fille, tuée par un probable serial-killer. Le jeu baigne dans une ambiance surnaturelle horrifique et le tout me fait personnellement penser un peu à du Silent Hill bien que les thématiques abordées soient radicalement différentes.

Au niveau du scénario et de la direction du jeu, c’est Hidetaka Suehiro (aussi connu sous le pseudo Swery65) qui est aux commandes. Il l’était déjà sur le premier opus, et reste une personnalité assez connue du jeu vidéo japonais grâce à ses jeux à l’ambiance atypique comme Dark Dream Don’t Die (dont j’espèrerai une suite jusqu’au bout). Pour le développement, c’est le studio japonais Toybox Inc ainsi que White Owl qui s’y collent, et à l’édition on retrouve Rising Star Games, un éditeur britannique qui a édité pas mal de jeux pas hyper connus mais très sympas comme Fragile Dreams sur Wii.

Au final, le gameplay de Deadly Premonition sera similaire à celui du jeu précédent, avec un monde ouvert, des phases d’enquêtes et d’autres un peu plus horrifiques, ainsi que des mini jeux histoire de se distraire de l’objectif principal. La trame narrative sera à la fois une suite et une préquelle à Deadly Premonition en ayant une narration nous faisant alterner entre une enquête récente en 2019 se déroulant à Boston et une se déroulant il y a quatorze ans dans la ville de Le Carré en Louisiane, sur les traces d’un serial-killer. Dans les phases en 2019, on incarnera une jeune détective, l’agent Davis, et son partenaire l’agent Jones, et pour ce qui est du passé, on incarnera de nouveau le héros du premier opus : l’agent spécial York du FBI.

Pour ceux qui aimeraient découvrir le premier opus avant de se lancer dans cette suite, il semblerait que la meilleure solution soit d’y jouer sur Xbox 360 tant les versions PS3 et PC sont buggées d’après les joueurs. La version Switch (appelée Deadly Premonition Origins) avait de gros bugs de son à la sortie, mais des patchs auraient corrigé ça, néanmoins le jeu reste assez instable et peut cracher sans raison.

Avatar
Un Rieur

J'aime tous les jeux, surtout les jeux un peu nazes ou cassés. C'est pas parce que c'est nul que c'est pas bon, et puis j'aime aussi la bouffe, et le JDR

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.