L’armée américaine cesse ses activités sur Twitch… pour le moment

Depuis quelques semaines, l’armée américaine se fait rappeler à l’ordre régulièrement pour avoir utilisé plusieurs moyens détournés de recruter des joueur·ses. Il y a quelques jours, l’annonce que leurs activités sur Twitch allaient être mises en pause pour quelque temps est tombée, c’est donc le moment de revenir sur leurs pratiques plus que douteuses.

Si vous ne le saviez pas, l’armée américaine a une chaîne Twitch, où les membres de son équipe d’esport streament de temps à autre, majoritairement des jeux à base de pew pew boom boom la guerre, pour « partager la passion des membres pour le jeu, présenter des compétitions et être en contact avec les téléspectateurs ». Il faut évidemment comprendre que c’est un coup purement marketing pour recruter et influencer de jeunes joueur·ses à rejoindre l’armée.

Au tout début du mois de juillet, alors qu’un Béret vert des forces spéciales était en train de streamer, un viewer lui a demandé quel crime de guerre de l’armée des États-Unis d’Amérique était son préféré. Ni une ni deux, le viewer a été banni, mais d’autres ont pris le relai pour flooder le chat et complètement dépasser les modérateurs. L’équipe esport de U.S. Army s’est ensuite justifiée en annonçant que les bans étaient mérités, car les commentaires violaient les conditions d’utilisation de Twitch. Manque de bol, lorsque l’armée, et donc le gouvernement, ouvre intentionnellement un espace au grand public pour une activité expressive, il crée un «forum public», qui tombe sous le coup du premier amendement de la constitution des États-Unis, et ne peut pas interdire constitutionnellement les viewers de poser des questions sur des sujets « sensibles ».

competition call of duty us army
Faire des compet’ de Call of Duty c’est un peu mélanger sa passion et son travail.

Nouveau jour, nouvelle bourde : dans l’objectif d’avoir toujours plus de recrues, la chaîne avait pris l’habitude de diffuser de faux liens de giveaway qui redirigeaient les spectateur·ices vers une page de recrutement. Twitch est sorti de son silence sur le sujet lorsque de nombreuses voix se sont élevées pour accuser la plateforme d’être au courant de ces pratiques frauduleuses. Accusations qui ont très vite été réfutées par Twitch, qui s’est empressé de rappeler la chaine incriminée à l’ordre. Ce silence un peu gêné peut s’expliquer par le fait que l’armée américaine soit l’un des sponsors officiels de Twitch Rivals, la chaine esport de Twitch – ça serait quand même dommage de perdre de l’argent en s’opposant à une puissance impérialiste.

Si toi aussi tu veux garder ta décence et avoir des millions de jeux gratuits, rentre le code 3615TPP sur ta plateforme de distribution de contenu en ligne préférée.

Kalkulmatriciel
Kalkulmatriciel

Cc c Kalkul. J'adore parler à tous les PNJ, mettre des mandales et saboter les coop.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé