L’action collective contre CD Projekt Red se règle hors des tribunaux

Vous vous rendez compte : ça fait un an que Cyberpunk 2077 est sorti. Si vous vous souvenez bien, la sortie du jeu fut un désastre total pour CD Projekt Red sur les consoles de la génération précédente, et à peine plus reluisante sur PC et consoles de nouvelle génération.

Suite à ce lancement bâclé, des actionnaires américains de CD Projekt Red avaient initié plusieurs actions collectives contre l’éditeur. Pour eux, ils ont été trompés sur la qualité du jeu. En mai, 4 actions de groupe ont été rassemblées en une seule par souci de simplicité (et aussi car comme toute class action, c’est tout de même plus efficace à plusieurs) et qu’un plaignant principal avait été désigné pour mener l’action.

Dans un récent communiqué, CD Projekt Red indique que la cour du district central de Californie avait suspendu la plainte, car les partis étaient entrés en négociation pour arriver à un accord. Dans le cas où un accord serait trouvé, les partis la transmettront au tribunal pour validation qui devra l’accepter selon « certaines conditions formelles ». Et de préciser que « ce début de négociation n’est absolument pas une reconnaissance par l’entreprise ou le conseil d’administration des plaintes exprimées dans l’affaire ».

Les avocats de CD Projekt Red sont chauds aussi.

Tout cela pour dire que : « c’est juste un accord pour régler le problème entre nous par un gros chèque et pas du tout un aveu, Cyberpunk était parfait, tout va bien ». Ce genre d’accords était évident, en particulier car cela concernait les investisseurs et actionnaires, qui préféreront toujours un bon gros chèque à un long procès qui pourrait ne pas se finir en leur faveur.

Concernant le jeu : CD Projekt Red a récemment annoncé que le patch « next gen » promis après le fiasco de la sortie du jeu serait finalement repoussé à 2022 et : c’est tout. Pas de patchs, pas de nouvelles sur des éventuels DLC, pas de nouvelles du mode multijoueur standalone annoncé. En attendant, vous pouvez toujours vous rabattre sur les compiles de bugs hilarants du jeu (qui, en vrai, n’est pas si pire), ou essayer un des (trop nombreux) jeux cyberpunks à néons testés par Fanny sur le site.

Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé